Partir en voyage avec un guide au Chili

Parcourir une terre d’évasion et d’aventures avec un guide au Chili

Written by on . Posted in Articles echanges

Une destination de choix pour les amoureux d’aventures, le Chili est un des pays d’Amérique latine à visiter absolument. Son territoire est représenté par une bande de terre d’environ 750 000 km² et de 4 300 km de long. Cette région est également connue pour son peuple accueillant et chaleureux.

Ce qu’il ne faut pas rater le temps d’un voyage au Chili

À la fois mystérieux et magnifique, le Chili fait partie des adresses très appréciées des aventuriers en Amérique du Sud. Cette destination a de multiples atouts pour combler les passionnés de voyage. Tout d’abord, on peut admirer le spectacle de ses paysages sauvages. C’est pour cette raison qu’une escapade sur place se transforme souvent en expédition. Pour ce faire, l’accompagnement d’un guide au Chili permet de mettre le pied sur l’ensemble des sites essentiels du pays.

Cette région latino-américaine est à privilégier si on souhaite tenter une expérience grandeur nature. Par exemple, une escapade à travers le désert d’Atacama contribue à la pratique de nombreuses activités. La traversée à vélo de la plaine chilienne figure parmi les plus appréciées d’entre elles lors d’un séjour au Chili. Les plus audacieux peuvent ainsi chevaucher jusqu’en Patagonie, une option idéale pour explorer la véritable facette de l’arrière-pays.

Partir en voyage avec un guide au Chili

Les «Torres del Paine», le joyau naturel chilien

Le parc national des Tours du Paine est un des incontournables lors d’un séjour au Chili. Ces tours, appelées également «Macizo del Paine», se trouvent à une centaine de kilomètres de Puerto Natales. Cette zone préservée de 242 000 ha permet de s’aventurer entre la cordillère des Andes et la Patagonie chilienne. Sa géographie et son emplacement jouent un véritable atout. C’est grâce à cet atout que le parc dispose d’une végétation luxuriante la plus impressionnante de l’hémisphère sud.

«Torres del Plaine» est un paradis pour les randonneurs et les photographes. Il est classé au patrimoine de l’UNESCO à titre de «réserve de la biosphère». Le but concernant la création de ce parc est avant tout de protéger la flore et la faune locale. Il est à savoir que ce milieu naturel abrite plusieurs mammifères: mouflette, puma, renard roux, etc.

Une petite virée dans la région des Lacs

La région des Lacs est l’une des zones les plus touristiques et attractives du Chili. C’est ici que les aventuriers auront l’opportunité d’observer un paysage varié et à couper le souffle. Elle se caractérise par ses limites naturelles traversées par de nombreux lacs. Cette localité est manifestement agrémentée par de petits cours d’eau qu’on trouve autour des lacs Ranco et Llanquihue.

Pour ceux qui souhaitent s’offrir un traitement bien-être naturel, ils peuvent se ressourcer dans des thermes. En effet, presque la superficie de cette zone regorge de sources thermales aux multiples bienfaits. La majorité de ces stations sont nichées au sommet des montagnes, à environ 3 000 m d’altitude. Les voyageurs y passeront sûrement des séjours inoubliables.

Partir en randonnée en Nouvelle-Zélande

Partir en randonnée en Nouvelle-Zélande : 3 spots de choix à ne pas manquer

Written by on . Posted in Articles echanges

Le pays des kiwis est assurément une excellente destination d’aventure qui saura indéniablement satisfaire tous les passionnés de randonnée. En effet, le riche patrimoine naturel néo-zélandais avec notamment ses paysages naturels de rêve qui peuvent se découvrir en prenant part à ce type d’activité en plein air durant le séjour. Qui plus est, toute une pléthore de spots est disponible de part et d’autre de la Nouvelle-Zélande, peu importe le niveau. Justement, certains des parcs nationaux néo-zélandais sont incontournables grâce à leurs parcours de randonnées célèbres.

Parcourir le Tongariro Alping Crossing dans le parc national de Tongariro

Le parc national de Tongariro fait partie des sites à surtout ne pas manquer lors d’un séjour en Nouvelle-Zélande dans l’île du Nord. Durant l’été austral (de décembre à mars), c’est la période propice pour l’explorer en prenant part à différents types de randonnées. En effet, vous aurez le choix entre des randonnées pédestres, équestres, à vélo et même en quad permettant d’apprécier la beauté du paysage naturel de cet air protégé néo-zélandais.

D’ailleurs, il abrite justement l’un des sentiers de trek parmi les plus populaires de la Nouvelle-Zélande. Il s’agit du fameux Tongariro Alping Crossing d’une vingtaine de kilomètres de parcours qui est faisable en une seule journée. Sinon, il est également possible de le faire en deux jours en passant la nuit dans un refuge spécialement prévu à cet effet.

Partir en randonnée en Nouvelle-Zélande

Arpenter le Milford Track, le plus beau sentier de randonnée en Nouvelle-Zélande

Le parc national de Fiordland est le spot incontournable dans l’île du Sud pour admirer certains des magnifiques paysages naturels du pays. Pour ce faire, ne ratez surtout pas l’exceptionnel Milford Track qui se trouve dans cet espace naturel protégé de la Nouvelle-Zélande. En effet, il est réputé faire partie des sentiers de randonnées les plus beaux au monde.

En arpentant la cinquantaine de kilomètres de longueur du Milford Track, vous aurez ainsi la chance de contempler le Milford Sound. Ce dernier est considéré comme le plus remarquable des fjords néo-zélandais. Sans oublier l’opportunité de voir l’exceptionnelle chute d’eau Sutherland Falls qui s’élance d’une hauteur vertigineuse de plus de 580 m sur trois sauts.

Observer l’oiseau emblématique néo-zélandais dans le parc national de Raikura

Le dernier des parcs nationaux de la Nouvelle-Zélande se trouve sur la troisième plus grande île du pays des kiwis, l’île Stewart. Il s’agit du parc national de Raikura qui a été créé dans les débuts de l’année 2000. Tout comme les deux autres aires naturelles protégées néo-zélandaises énoncées précédemment, ce parc dispose également d’un parcours de randonnée qui vaut certainement la peine d’être découvert.

En effet, parcourir le Raikura Track vous permettra d’observer différentes espèces d’oiseaux qui sont présentes en grand nombre. En effet, puisqu’il n’y a pas de prédateurs sur cette île, ce parc néo-zélandais est devenu un véritable sanctuaire pour les oiseaux. D’autant plus que vous aurez de grandes chances d’observer le fameux kiwi qui est l’oiseau emblématique de la Nouvelle-Zélande.

Voyage au Cambodge

Voyage au Cambodge : les incontournables de Phnom Penh

Written by on . Posted in Articles echanges

Phnom Penh, la capitale cambodgienne, est souvent délaissée par les voyageurs qui s’envolent vers le pays. Pourtant, cette ville renferme un important patrimoine culturel vraiment remarquable témoignant d’un passé très émouvant. S’il y a bien une chose qui marque le Cambodge, c’est bien son sombre passé de l’époque des Khmers. Et il n’y a pas de meilleure destination que Phnom Penh pour s’imprégner de la culture et de la terrible histoire du pays. Si vous comptez rester quelques jours dans la capitale, voici une liste des lieux incontournables à visiter.

Voyage au Cambodge

Visiter le musée du génocide de Tuol Sleng S-21

Le musée du génocide de Tuol Sleng vaut la peine d’être visité lors de vos vacances au Cambodge. Ce bâtiment était à l’époque un lycée français, avant d’être transformé par les Khmers rouges en prison, appelé S-21. Dans ce lieu, hommes, femmes, enfants et même bébés ont été emprisonnés durant environ 4 ans, puis torturés et exécutés de façon très horrible. Parmi les 20 000 personnes emprisonnées dans cet établissement, seulement 12 ont pu sortir vivantes. Aujourd’hui, ce lieu a été transformé en musée.

Si vous souhaitez en apprendre un peu plus sur cette émouvante histoire du pays, c’est dans le musée du génocide de Tuol Sleng que vous devez vous rendre. Ce musée retrace l’histoire des khmers rouges et met en avant des objets d’histoire et d’art. Si vous avez le temps devant vous, n’hésitez pas à continuer votre visite à Choeung Ek. Situé à quelques kilomètres de Phnom Penh, cet endroit abrite plus de 20 000 fosses communes et un mausolée bouddhiste contenant près de 9 000 crânes.

Faire un détour au musée national et au palais royal

Le musée national du Cambodge est localisé dans la ville de Phnom Penh, près du palais royal. Cet ancien bâtiment a été inauguré en 1920. C’est ici que vous pouvez trouver la plus belle collection de sculptures appartenant à l’Empire khmer. C’est l’endroit parfait pour apprendre la culture khmère et sa riche histoire. Le musée national expose aussi des objets d’art et des peintures datant de l’époque de l’Empire Khmer. Ce site est ouvert 7j/7 de 8h à 17h. Attention, il est interdit de prendre des photos ou des vidéos dans le musée.

Après la visite du musée national, profitez de votre passage pour découvrir le palais royal. Cette magnifique architecture est située à seulement quelques pas du musée. Elle a été construite vers 1866 par Norodom, roi des Cambodgiens. N’hésitez pas à vous perdre dans les pavillons et les magnifiques jardins du palais pour découvrir les innombrables sculptures et statues de Bouddhas.

Se balader dans les ruelles pour découvrir le monument de l’Indépendance

Lors de votre visite de la ville de Phnom Penh, ne manquez pas de vous balader dans les ruelles de la ville. Un peu plus au sud-ouest du palais royal, vous pouvez découvrir le monument de l’Indépenance, construit vers l’an 1953 pour fêter l’indépendance du Cambodge. Ce monument a été inspiré à l’image des stupas dans les temples d’Angkor.

Séjour gastronomique à New York

Séjour gastronomique à New York : 3 plats typiques à goûter absolument

Written by on . Posted in Articles echanges

Considérée comme la capitale gastronomique américaine, la fameuse mégalopole, New York, est une destination incontournable pour un séjour culinaire. En effet, dans le cas où vous passeriez par cette immense ville lors de votre voyage aux États-Unis, vous aurez forcément l’occasion de goûter à divers plats typiquement new-yorkais. D’ailleurs, voici quelques-uns des plus célèbres d’entre eux à ne surtout pas manquer de déguster durant votre escapade à New York.

Savourer un burger lors de votre passage à New York

Le fameux burger est sans aucun doute l’un des plats typiques les plus célèbres qu’il ne faut aucunement oublier de goûter pendant votre séjour à New York. D’ailleurs, il est pratiquement impossible de ne pas en trouver lorsque vous explorerez cette impressionnante mégalopole. En effet, que ce soit auprès des vendeurs ambulants, des petites ou des grandes chaînes de « fast food » (McDonald’s, Burger King, Cheeburger Cheeburger, etc.) et même dans des restaurants.

En sus, il est à noter que la ville de New York compte plus de 18 000 restaurants qui sauront forcément satisfaire vos papilles. Mais pour ce qui est des burgers, il est souvent conseillé de vous tourner vers les petits fast foods ou les restaurants spécialisés en burger afin de savourer pleinement le burger typiquement new-yorkais.

Séjour gastronomique à New York

Apprécier un bon hot-dog new-yorkais

Tout comme le burger, il est impensable de passer à New York sans goûter absolument aux fameux hot-dogs. En effet, il s’agit de l’un des plats qui font la réputation de cette ville américaine à travers le monde. Vous aurez aussi l’occasion d’en trouver à chaque coin de rue proposé par pratiquement tous les vendeurs ambulants, auprès des fast-foods en tous genres, mais également dans divers restaurants new-yorkais.

Par ailleurs, dans le cas où vous êtes de passage à Coney Island lors de votre séjour culinaire à New York, il ne faut donc pas rater le Nathan’s Famous qui s’y était établie dans les années 1910. Il s’agit actuellement d’une chaîne de restaurants et de restaurations rapides qui est entre autres réputée pour leur spécialité en hot-dogs à déguster sur place ou à emporter.

Essayer le Lobster Roll durant votre escapade culinaire à New York

Lors de votre séjour culinaire dans la ville de New York, il ne faut pas non plus oublier de vous délecter d’un autre plat célèbre de la mégalopole. Il s’agit du Lobster Roll qui utilise le même pain que le hot-dog. Par contre, la saucisse que vous retrouverez dans le hot-dog classique sera remplacée par de la chair de homard comme son nom le suggère.

D’ailleurs, dirigez-vous vers l’arrondissement de Manhattan, plus précisément dans le fameux Chelsea Market, pour en gouter. Vous pouvez justement passer par The Lobster Place. Sinon, il vous est également possible de préparer vous même votre lobster roll. Toujours dans le même marché, vous aurez l’opportunité de faire des courses pour acheter toutes sortes d’ingrédients afin d’en cuisiner.

Un dépaysement unique en Birmanie

Written by on . Posted in Articles echanges

Un dépaysement unique en Birmanie

La Birmanie fait partie des destinations de prédilection des touristes sur le continent asiatique. En effet, nombreux sont les voyageurs qui passent leurs vacances dans ce pays d’Asie du Sud-Est. Tirant sa réputation de la diversité de sa population et de ses paysages, cette contrée séduira certainement les nouveaux venus. Un séjour en Birmanie est une occasion de parcourir les villes de Mingun et de Pyapon. Au cours du chemin, ils pourront profiter d’une vue imprenable sur des collines verdoyantes, des rivières,des lacs et des sanctuaires religieux.

Pendant leur périple en Birmanie, les globe-trotters feront aussi un tour dans la commune cosmopolite d’Yangon, située dans le delta de l’Irrawaddy. L’un des lieux d’intérêt d’Yangon est sans doute le « marché Scott » qui abrite un grand magasin birman. Les visiteurs y apercevront de nombreuses joailleries proposant des rubis, des jades et des saphirs. Dans cette métropole, ils ne manqueront pas non plus de découvrir la pagode Shwedagon, un important site de pèlerinage bouddhiste qui figure parmi les plus somptueuses de la planète.

Se rendre dans la ville de Mandalay

Pendant leurs séjours en Birmanie, les voyageurs auront l’occasion de découvrir une autre adresse touristique, à savoir la ville de Mandalay. À noter que cette commune est l’axe commercial du centre et du nord du pays. La majeure partie des échanges avec la Chine et l’Inde y transite. Mandalay enchantera aussi les visiteurs en raison du savoir-faire de ses habitants.

En effet, les routards y verront de nombreuses industries traditionnelles qui se spécialisent dans la confection des nattes, le tissage de la soie, la taille de jade et la fabrication de statue de Bouddha. D’autres usines œuvrant dans le brassage de la bière et la création d’objets religieux s’y trouvent également. En outre, cette municipalité abrite quelques monuments remarquables à explorer, à l’instar du monastère Shwenandaw et de la pagode Kuthodaw. De plus, le Bouddha Mahamuni figure parmi les sites incontournables de Mandalay. Impressionnante, cette imposante sculpture de 4 m de haut est recouverte de feuilles d’or.

En route sur le mont Popa

Séjourner en Birmanie est également une occasion de découvrir l’un des célèbres sites touristiques du pays, le mont Popa. Ce volcan éteint d’environ 1 150 m d’altitude est connu comme étant le refuge des « 37 Grands Nats », des esprits vénérés sur le territoire birman depuis l’antiquité. En se rendant sur les lieux entre mai-juin et novembre-décembre, les voyageurs auront la chance d’apercevoir de nombreux pèlerins qui honorent ces nats.

Il est important de savoir que le port du rouge, du noir et de la viande de porc y est strictement interdit. En outre, pour atteindre le sommet de ce massif, les routards graviront les 777 marches qui mènent au monastère TaungKalat. Arrivés sur le point culminant du mont Popa, ils admireront un magnifique paysage. Une balade aux alentours du site leur permettra aussid’observer une végétation luxuriante où vit une large population de singes.