Fête de Co Loa

Fête de Co Loa

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Hanoi ( Capitale de Hanoi)

Date: 10 jours, du 6e jour au 16e jour du 1er mois lunaire et le 6e est le jour principal.
Lieu: Fête de Co Loa. Commune de Co Loa, district de Dong Anh, Hanoi.
Personnage de culte: Roi An Duong Vuong.
Caractéristiques: Fête de Co Loa.La grande procession de 12 hameaux et de 7 villages fraternels, la procession du roi vivant du village de Nhoi.

Fête de Co Loa

Activités: Fête de Co Loa

–    Cérémonie du sacrifice au matin du 6e jour du 1er mois lunaire
–      Procession de 12 hameaux et de 7 villages fraternels
–     Procession du roi vivant, les rites d’enfoncement de l’épéc au temple Sai (au 12e jour)
–    Autres jeux populaires: balançois volant, concours de cuisson du riz, lutte traditionnelle, tirage à la corde, échecs chinois humains…

La cérémonie de la présentation des baguettes d’encens dans la maison communale de Co Loa est organisée le 5e jour du 1er mois lunaire par la commune de Co Loa et sept communes voisines. Au temple Thuong (principal), les notables du village organisent la cérémonie en l’honneur du roi, de ses bienfaits et de ses succès. La fête débute le 6e jour du 1er mois lunaire par les processions et la grande fête. Dès le petit matin, la procession des textes rimés part de la maison du dien van, celui qui rédige ces textes, vers le temple. Le gardien du temple principal accueille la procession et place les textes sur l’autel. De chaque côté de la porte du temple on a installé les chevaux de bois, grandeur nature, décorés de blanc et de rose.

Leurs selles ont la forme d’un phénix et sont équipées d’ornements et de rênes brodées multicolores. De part et d’autre du chemin qui conduit vers le temple on a installé deux rangées d’armes de culte ainsi que les huit objets traditionnels du bat buu, symboles de l’abondance, de la richesse, de la jeunesse, des bons sentiments, du bonheur, de la chance et de la victoire. Au moment où les palanquins des sept villages arrivent devant le temple la cérémonie rituelle commence. Les offrandes comprennent baguettes d’encens, fleurs et fruits, riz cuit à la vapeur, plats de viande, les gâteaux banh giay et les bong, faits de grains de riz soufflés. Selon la légende, les banh giay et les bong sont les deux plats dont le roi An Duong Vuong a régalé ses troupes. La cérémonie dure jusqu’à midi. Pendant tout ce temps des notables âgés, représentants des quartiers des villages, récitent à voix basse des prières demandant au roi paix et prospérité pour les villageois.

Fête de Co Loa

Après la cérémonie dans le temple principal, ses divinités sont amenées en procession jusqu’à la maison communale pour leur permettre de jouir de la fête. C’est une grande procession, à laquelle prennent part toutes sortes de palanquins. Les villages récupèrent ensuite leurs palanquins devant la tenture décorée qui encadre la porte d’entrée. Seule la procession du village de Co Loa prie encore une fois dans la maison communale, clôturant ainsi la cérémonie rituelle. A partir de ce moment-là, et jusqu’à la fin de la fête, se déroulent les rites de veille, de présentation des offrandes des lignées et de celles des visiteurs venus d’ailleurs. La fête du temple An Duong Vuong est célèbre pour la procession du faux roi du village de Nhoi. Sur la montagne Sai de ce village se dresse un temple dédié à Trân Vu, un génie légendaire qui aurait aidé le roi à tuer des monstres et à construire la citadelle de Co Loa.

Le roi et sa famille y seraient venus tous les ans, le 12e jour du 1er mois lunaire, pour la cérémonie rituelle. Mais un jour le roi, jugeant que son déplacement et celui de la cour causaient trop de tracas, demanda aux villageois de désigner quelqu’un qui, déguisé en roi, organise la fête à sa place. C’est le souvenir de cette légende qu’ont entretenu les générations successives. Bien qu’il s’agisse d’une coutume particulière au village Nhoi, elle est un atout important de la fête de Co Loa.
On organise des jeux pour se distraire: jeux d’échecs avec des pions humains, luttes, combats de coq, balançoires, mâts de Cocagne, chansons populaires et spectacles de théâtre traditionnel.

La fête se termine le 16e jour du 1er mois lunaire par une cérémonie des adieux dans le temple, avec un rituel semblable à celui du jour d’ouverture. Après la cérémonie la procession ramène les tablettes des divinités aux lieux de culte. Les villageois reçoivent les cadeaux des divinités et formulent le vœu que, placée sous leur protection, l’année soit prospère.

Trackback from your site.

Jonque de croisière Cat Ba & Halong

Croisière & séjour balnéaire sur l'île Cat Ba - baie d'Halong en Jonque privée Croisiere en baie Lan Ha, Cat Ba et Halong hord de sentier battus.

Leave a comment