La Fete Thanh Giong

La Fête Giong,Phu Dong, Gia Lam, Hanoi

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Hanoi ( Capitale de Hanoi)

Date: Du 6e au 12e jour du 4e mois lunaire, le 9e est le jour principal.
Lieu: Commune de Phu Dong, district de Gia Lam, Hanoi .
Personnage de culte: Génie Giong (Phu Dong Thien Vuong).
Caractéristiques: Les chants et danses sacrés du quartier de Ai Lao, la danse des oriflammes qui évoque symboliquement l’évolution du combat de Giong.

Préparations de La Fête Giong, Phu Dong, Gia Lam, Hanoi
La fête Giong débute le 9e jour du 4e mois lunaire en reconnaissance de la victoire du jeune héros qui lutta contre l’ennemi pour sauver le peuple de l’agression et qu’on vénère sous le nom de génie Giong. La fête commémore la lutte contre l’agresseur An, une épopée glorieuse de l’histoire vietnamienne.

Les préparatifs commencent entre le 1er jour du 3e mois lunaire et le 5e jour du 4e mois lunaire avec la création d’un comité d’organisation élu par les quartiers du village, le choix des commandeurs pour les bannières, pour le tambour, pour les cymbales et pour le centre de l’armée. On choisit officiers et soldats pour l’armée de Giong et pour celle de An qui vont ensuite s’entraîner jusqu’au 5e jour du 4e mois lunaire, date de la répétition générale, et le 6e jour du 4e mois lunaire la fête commence.

La Fête Giong,Phu Dong, Gia Lam, Hanoi

La Fête Giong, Phu Dong, Gia Lam, Hanoi
Le 6e jour, vers 3 heures du matin, commence la cérémonie de procession de l’eau avec la participation des officiers, des soldats, des danseurs et des chanteurs de la commune de Hoi Xa (quartier de Ai Lao) accompagnés des habitants de la commune. La procession part du temple supérieur et se rend au puits du temple de la Déesse Mère pour y puiser l’eau. Après avoir empli deux vases d’eau la procession retourne vers le temple supérieur au son des tambours et des cymbales et accompagnée des danses du quartier de Ai Lao. C’est le rite du transport de l’eau sacrée servant à laver les armes de l’armée de Giong et à implorer le génie de donner de bonnes récoltes aux gens du pays.

Le 7e jour, vers 11 heures du matin, la procession des plats végétariens (riz et aubergines, selon la légende c’est ce que mangeait Giong quand il était petit) part du temple de la Déesse Mère vers le temple supérieur pour célébrer le culte du génie.

Le 8e jour, les chefs de quartiers et les notables des quatre villages vérifient une dernière fois le programme du jour.

Le 9e jour est le jour de La Fête Giong, Phu Dong, Gia Lam, Hanoi

Le matin, la procession des bannières du temple de la Déesse Mère vers le temple supérieur obéit à des rites semblables à ceux de la procession de l’eau. Quand elle arrive au temple, la cérémonie rituelle commence. Les armées se rassemblent pour honorer la mémoire de Dong et les soldats se mettent en rang devant l’autel pour célébrer le culte du génie.

Vers 10 heures du matin un groupe chante et danse “la capture du tigre”. En même temps, dans le camp ennemi, à côté d’un étang de lotus de la commune de Giong Vien, les vingt-huit femmes travesties en guerriers An,  assises sur un palanquin, sont prêtes à déployer leurs armées. La foule fait cercle autour d’elles.

Vers 13 heures, des éclaireurs reviennent au pas de course pour prévenir que les envahisseurs An ont fixé leur camp à Dong Dam et Dong Vien. Trois roulements de tambour et de cymbales résonnent aussitôt pour donner l’alarme. Les guerriers serrent les rangs et attendent le signal du départ au combat, la troupe de chant dansé présente un cantique exaltant le génie Giong, le général envoyé du Ciel pour sauver la population contre l’envahisseur. Les officiers vont se prosterner devant l’autel de Giong pour recevoir ses ordres et prêter serment. Les soldats prononcent leur serment et se mettent en route.

La Fête Giong,Phu Dong, Gia Lam, Hanoi

Tout en tirant les chevaux, ils répètent leur serment quand les officiers leur en donnent l’ordre. L’armée marche au rythme des tambours et des cymbales sous les applaudissements admiratifs du public. La procession s’arrête devant le temple de la Déesse Mère et s’agenouille devant l’autel de la mère de Giong.

Les jours suivants
Le 10e jour on rassemble les troupes pour vérifier les armes et une cérémonie permet de remercier le génie.

Le 11e jour c’est la cérémonie de nettoyage du temple; l’eau est portée au temple supérieur pour laver les armes de culte. On organise en même temps chants, danses et jeux.

Le 12e jour on plante les bannières dans le sol ennemi. Les guerriers de Giong arrivent à Dong Dam et Soi Bia pour y chercher d’éventuels rescapés. Après avoir vérifié qu’il n’y en a pas, ils plantent leurs bannières dans le sol, annonçant ainsi que l’ennemi est chassé et la paix rétablie.

La cérémonie qui clôt la fête est organisée dans la soirée pour annoncer la victoire au Ciel.

Trackback from your site.

Jonque de croisière Cat Ba & Halong

Croisière & séjour balnéaire sur l'île Cat Ba - baie d'Halong en Jonque privée Croisiere en baie Lan Ha, Cat Ba et Halong hord de sentier battus.

Leave a comment