Le musée d'Histoire du Vietnam

Le musée d’Histoire du Vietnam

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Hanoi ( Capitale de Hanoi)

Situation: Situé au 1 rue Trang Tien, près du lac Hoan Kiem, dans l’arrondissement de Hoan Kiem, dans le centre-ville de Hanoi.
Caractéristique: Il contient de précieux artefacts  datant de différentes périodes historiques.
Le musée d’Histoire du Vietnam
La collection est exposée sur 2 étages et suit la chronologie. La première section porte sur la Préhistoire, du Paléolithique au Néolithique. La salle adjacente présente les anciennes civilisations Viets au temps des rois Hung, les fondateurs de la nation. Les objets exposés retracent le brillant développement de la culture vietnamienne de la fin du Néolithique au début de l’Âge de fer. On peut y admirer d’admirables tambours de bronze appartenant à l’ère Dong Son. On peut ensuite suivre les luttes continuelles pour l’indépendance entre le Ier et le Xe siècles, grâce à différents artefacts historiques illustrant les révoltes contre les envahisseurs chinois, successivement dirigées par les Sœurs Trung, par la Dame Trieu, Mai Thuc Loan, Ly Bon, Phung Hung et Ngo Quyen. Puis, l’on passe à la période d’indépendance féodale, qui s’est étendue du Xe au XIXe siècles, au fil des dynasties des Dinh, Lê antérieurs, Ly, Trân, Ho, Lê postérieurs, Mac, Tây Son et Nguyên. La dernière partie de la collection relate la victoire de la Révolution d’août 1945.

Le musée d'Histoire du Vietnam

Les visiteurs du musée d’Histoire du Vietnam pourront acquérir une meilleure compréhension du long processus de défense et d’indépendance du pays. Le musée d’Histoire du Vietnam est ouvert du vendredi au mercredi, de 8h à 11h45 et de 1h30 à 5h30.
Salles principales
La préhistoire du Vietnam
A l’aube de l’humanité sur le continent asiatique, des traces d’occupation humaine sont déjà relevées dans ce qui est aujourd’hui le Vietnam. Ces premiers habitants laissèrent de nombreux artéfacts qui nous renseignent sur leurs divers degrés de développement culturel. Cette première période culturelle s’étend entre le Paléolithique jusqu’à la fin du Néolithique, entre -300 000 et – 5 000 BP.  Plusieurs de ces cultures paléolithiques ont été identifiées sous le nom de: Nui Do, Than Sa, Son Vi et sont caractérisées par de  nombreuses traces matérielles: choppers, hachereaux, ossements humains (pithécanthrope) restes d’animaux fossilisés et autres artéfacts.

Ensuite, au Néolithique final, ce sont les cultures dites de Hoa Binh, Bac Son, Quynh Van, Ha Long, Hoa Loc, Bau Tro et Xom Con qui laissèrent de nombreux outillages variés, plus sophistiqués et raffinés, de différentes typologies et d’usage divers. Ces premières sociétés créèrent les fondations culturelles et matérielles d’où émergeront les cultures postérieures du Vietnam.

Des premiers royaumes vietnamiens à la période Dai Viet
De nombreuses sources scientifiques et littéraires indiquent que les premiers royaumes du Vietnam constituaient des sociétés développées culturellement et politiquement.

Les royaumes Van Lang – Au Lac intègrent différentes cultures variées nommées Phung Nguyen, Dong Dau, Go Mun et Dong Son. Les objets de cette période comprennent une grande collection de tambours de bronze, de multiples variétés d’arme en bronze ainsi que des outils divers.  Cette période est considérée comme l’âge d’une économie basée sur la riziculture supplantant  la chasse et la pêche, complétée par la métallurgie et la céramique et autres formes de productions artisanales.

Beaucoup de cultures postérieures du Vietnam tireront directement leurs origines de cette période.
Parallèlement et en concurrence avec l’émergence de la culture Dong Son dans le delta du Fleuve Rouge, différentes sociétés raffinées se développèrent dans le delta du Mékong au sud du Vietnam et dans les plaines côtières du centre du Vietnam.  Les cultures Sa Huynh et Dong Nai marqueront de leur empreinte le Centre tandis que le royaume du Funan (Ier au VIIe siècle AD) se développe dans ce qui est aujourd’hui le delta du Cuu Long (Mékong), nous laissant des témoignages rattachés à ce qui est communément appelé la culture Oc Eo.

Le musée d'Histoire du Vietnam

Toutes ces sociétés contribuèrent à divers degrés à la création des différentes cultures qui se développeront ultérieurement au Vietnam. La longue période comprise entre le Ier au Xe siècle peut être considérée comme la première période vietnamienne de création  et de consolidation d’une nation. Cette période est marquée par les premières volontés des dynasties chinoises de contrôler le Vietnam.

Durant dix siècles, de multiples soulèvements armés, rébellions et révoltes tourmenteront les occupants chinois et oeuvreront à solidifier un précoce sentiment national au Vietnam. Diverses formes culturelles furent empruntées à la Chine durant cette période, résultat d’une longue occupation et beaucoup furent adoptées et développées dans une voie originale vietnamienne.

Les révoltes contre l’assimilation chinoise commencèrent par les célèbres sœurs Trung en 40 AD et continuèrent par les batailles du fleuve Bach Dang en 938 AD sous le commandement de Ngo Quyen qui mit fin à la première période d’occupation chinoise et ouvrit une période d’indépendance et d’autonomie. La période succédant à cette domination chinoise vit éclore de nombreuses dynasties vietnamiennes.  Les dynasties des Ngo, Dinh et des Lê antérieurs établirent et développèrent la première féodalité vietnamienne créant une administration, édictant différents codes législatifs et consolidant le contrôle politique au-delà du delta du Fleuve Rouge.  Les témoins de cette période sont représentés par des temples, des pagodes et la citadelle de Hoa Lu (Ninh Binh) avec leurs décorations architecturales et artistiques dont les symboles de dragons, fleurs de lotus et de phoenix.

La période Dai Viet succède à ces royaumes sous les dynasties des Ly et des Trân (1010-1400 AD) et voit l’établissement de la capitale à Thang Long (aujourd’hui Hanoi) en 1010, la création de la première université vietnamienne, Van Mieu (le Temple de la Littérature) en 1076 et la notification de premier code criminel développé (Luat Hinh Tu) en 1341.  D’autres politiques concernant l’administration, l’agriculture et l’économie voient également le jour.

Le musée d'Histoire du Vietnam
Les productions artistiques de cette période sont renommées pour leur beauté et leur qualité. Elles comprennent différentes poteries vernissées de forme et couleur variées, de nombreuses gravures sur bois et grès représentant des symboles, des animaux ou des personnages.

Le développement de la statuaire bouddhique durant cette période en est la preuve: la tour de Pho Minh (Nam Dinh), la pagode de But Thap (Bac Ninh), la tour de Binh Son (Vinh Phuc) et le temple de Kiep Bac (Hai Duong).  Ces témoins rassemblent la grande qualité esthétique de l’art de cette période et la prospérité générale des royaumes et du Bouddhisme en ce temps.

Les envahisseurs chinois et mongols tentèrent à nouveau de retirer le contrôle des royaumes hors des mains des vietnamiens durant cette période.  Deux célèbres généraux vietnamiens laissèrent leurs marques dans l’histoire en menant le peuple Dai Viet dans la résistance contre l’occupant.  Ly Thuong Kiet est resté célèbre pour sa lutte contre la dynastie chinoise des Song (1015-1077) et Trân Hung Dao est renommé pour avoir mené de géniales batailles contre les Mongols (1258-1285-1288).

Trackback from your site.

Jonque de croisière Cat Ba & Halong

Croisière & séjour balnéaire sur l'île Cat Ba - baie d'Halong en Jonque privée Croisiere en baie Lan Ha, Cat Ba et Halong hord de sentier battus.

Leave a comment