Le Nhà Lon un arrêt pittoresque à Vung Tàu

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Évenements- nouvelles

Le Nhà Lon un arrêt pittoresque à Vung Tàu: Le Nhà Lon est un complexe de vestiges historiques de plus de deux hectares situé sur l’île de Long Son, à quelques encablures de Vung Tàu. Il est étroitement lié à la vie de Lê Van Muu, son bâtisseur.

L’île de Long Son se trouve à 12 km de la ville de Vung Tàu (province de Bà Ria-Vung Tàu, Sud) et est reliée au continent par le pont Go Gang, long de 730 m. D’une superficie de 92 km², elle abrite sur deux hectares un ensemble de vestiges, œuvre de Lê Van Muu (1855-1935), considéré comme le premier à avoir défriché et mis en valeur l’île.

Des vestiges hiératiques mais non austères. On les regroupe sous le nom de Nhà Lon (Grande maison) ou temple de Ông Trân (M. Trân est l’autre nom de Lê Van Muu).

Spacieux et aéré; tels sont les premières impressions des visiteurs, qui sont nombreux à se rendre sur le site, l’un des plus connus de la province. Trân Thi Tam; 82 ans et 60 ans de bénévolat au Nhà Lon, fait savoir : «Ici, tout est gratuit; de l’alimentation à l’hébergement. C’est la règle». Il est de bon ton néanmoins d’y laisser quelque chose, riz ou argent, selon la coutume «cung kinh».

Mme Tam aime guider les visiteurs dans le dédale du Nhà Lon. Après avoir passé la galerie recouverte de tuiles yin-yang, ils se retrouvent face à plus de 200 autels dorés. «Ces autels rendent le culte aux personnes qui ont participé à la construction ou à la rénovation du complexe. Tous les gens qui travaillent ici sont volontaires; jeunes ou personnes âgées, femmes ou hommes», confie-t-elle.

Un complexe d’ouvrages en bois

Le Nhà Lon est un ensemble d’ouvrages au style architectural du dinh (maison communale); à vocation cultuelle mais pas seulement. Tous les bâtiments sont en bois, et reflètent un mélange des styles confucianiste et taoïste.

On trouve trois secteurs séparés: l’un réservé au culte; un autre pour le tombeau de Lê Van Muu et un troisième pour les anciennes maisons. De 7.800 m², le secteur du culte se compose d’un porche, d’un jardin et de nombreux autels. Cinq maisons à deux étages arborent des colonnes; et poutres ornées de sentences parallèles; de motifs de fleurs et d’animaux très raffinés.

En 1991, le Nhà Lon a été reconnu vestige historique; et culturel au niveau national par l’ancien ministère de la Culture; et de l’Information (aujourd’hui ministère de l’Information et de la Communication).

Le Nhà Lon est devenu «la capitale» de la commune insulaire de Long Son. «Tous les habitants locaux connaissent bien son histoire», selon Nguyên Van Hai, 82 ans.

Lê Van Muu, le pionnier bâtisseur

Selon une histoire transmise de génération en génération; en 1890, Lê Van Muu, originaire de la commune de Thiên Khanh du district de Châu Dôc,;province d’An Giang (actuellement commune de Tân Khanh Hoà, bourg de Hà Tiên, province de Kiên Giang); accompagné de cinq compères, a pris la mer pour échapper à l’armée coloniale française. Ils ont posé leurs baluchons sur l’île du mont Nua (île de Long Son actuelle), à l’époque quasi impénétrable en raison de l’exubérance végétale.

le Nhà Lon est classé vestige historique et culturel de niveau national

Après un certain temps de vie sur l’île, M. Muu est retourné dans son village pour inciter d’autres jeunes à le suivre pour l’aider à défricher. Beaucoup l’ont suivi, parfois avec femmes et enfants, et l’on peut dire que tous les habitants actuels de Long Son sont originaires de ce même village. La construction du Nhà Lon a commencé en 1910 et s’est achevée deux ans plus tard.

À Long Son, les rituels des noces et funérailles sont très particuliers. Aux funérailles, tous les morts sont déposés dans le même cercueil. Devant le tombeau, on les sort et on les enveloppe dans une natte. Une coutume instaurée par Lê Van Muu, qui voulait que tout le monde soit égal une fois mort. Pas d’enterrement de riches ni de pauvres, tout le monde est logé à la même enseigne !

En ce qui concerne les noces, le couple n’a le choix qu’entre deux jours (1er jour ou 16e jour selon le calendrier mois lunaire). Le rituel ruoc dâu (conduire la mariée chez le marié) doit commencer à «l’heure du dragon du jour», c’est-à-dire vers 08h00 du matin.

Autre particularité du site : tous les serveurs et gardiens sont bénévoles. Tous les trois jours, ils sont remplacés. Le 20e jour du 2e mois lunaire (journée de culte à Lê Van Muu) et le 9e jour du 9e mois lunaire se tiennent des fêtes qui attirent des milliers de visiteurs, en majorité du Nam Bô.

Tags: , ,

Trackback from your site.

Jonque de croisière Cat Ba & Halong

Croisière & séjour balnéaire sur l'île Cat Ba - baie d'Halong en Jonque privée Croisiere en baie Lan Ha, Cat Ba et Halong hord de sentier battus.

Leave a comment