Les sites hors des sentiers battus au Vietnam

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Évenements- nouvelles

Les sites hors des sentiers battus au Vietnam: La rupture avec le quotidien reste une des motivations touristiques principales, qui peut se traduire par de nouvelles aspirations telles qu’une quête de tranquillité, d’évasion ou d’aventure. Depuis ces derniers temps, cette tendance est devenu de plus en plus populaire. De nombreux voyageurs sont à la recherche des circuits hors des sentiers battus qui leur permettent de vivre des expériences de voyages uniques.

Dans cet article, on sélectionne pour vous, les amoureux de la nature et de la découverte, une liste des10 sites les plus sauvages du Vietnam. Prenez vos sac à dos et partez avec nous à la découverte des plus beaux sites hors des sentiers battus du pays!

1, Apachai – source d’inspiration éternelle pour les artistes vietnamiens.

A Pa Chai est situé au sommet de la montagne Khoang La San et à environ 6 km du village Ta Mieu, province de Dien Bien. Étant le point de l’ouest du Vietnam, A Pa Chai jouxte les deux pays riverains (la Chine et le Laos).

A Pa Chai est situé au sommet de la montagne Khoang La San

Les meilleures périodes pour visiter A Pa Chai sont la fin du mois d’août, début Septembre ou bien en Janvier et Février. Ce sont les meilleurs temps qui coïncident avec les moments les plus beaux de la rizière après le repiquage. Vous pouvez également visiter Apachai au mois de Novembre et Décembre pour voir les fleurs le long du chemin.

Il y a de nombreux ruisseaux et rivières traversant la route. On vous déconseille donc d’y aller dans la saison des pluies, car les niveaux d’eau pourra monter jusqu’à 1,2 m, avec une moyenne de 0,6 à 0,8 m, les pluies rendent la route en pente glissante et risquent d’entrainer des difficultés pour les conducteurs.

2, Nghia Lo – Mu Cang Chai:

Situé au cœur du massif de Hoang Lien Son, le pays des ethnies Thaïs et Hmongs, Nghia Lo et Mu Cang Chai possèdent les plus beaux paysages de rizières en terrasse du Nord Vietnam. Les villages suspendus aux flancs vertigineux des montagnes, les hommes et les animaux d’élevages vivant sous le même toit, les merveilleuses rizières en terrasse, les marchés authentiques et colorés, les habitants toujours étonnés par la présence d’occidentaux… tous les ingrédients sont réunis ici pour en faire une expérience véritablement hors de sentiers battus.

On vous conseille de ne pas vous loger dans des hôtels sans charme ni âme, mais directement chez des familles…  Le soir tombant, assis sur le plancher d’une maison sur pilotis, les voyageurs dînent avec la famille et écoutent ses membres parler de leur quotidien, de l’histoire de leur village, des mœurs et coutumes ancestrales de leur ethnie. Ainsi le voyage ne se résume plus en des « visites » ; il devient une occasion de rencontres et d’immersion dans la vie locale.

3, Le parc national du parc de Ba Be:

Le parc national du parc de Ba Be:

Situé à Bac Kan, une province montagneuse au Nord du Vietnam, le Parc National du lac Ba Beest un endroit magnifique, idéal pour les amoureux de la nature mais aussi pour les fans de randonnée et trekking.  Plus que le lac, ce sont les paysages, les montagnes, la jungle impénétrable et ses hameaux habités qui donnent à « Ba Be » une atmosphère si particulière.

Les quelques hôtels étatiques dans le parc font souvent l’objet  de mauvais critiques : manque de confort, absence de service, mauvais entretien… Les voyageurs préfèrent donc se loger chez les habitants du village pour avoir un contact humain et une découverte profonde dans la vie quotidienne des gens locaux. Parmi les hameaux aux villages de Ba Be, l’hameau des Tay du village de Coc Tocest à l’écart des flux touristiques et qui peut fournir un niveau de confort nécessaire.

4, Le parc national Hoang Lien et le mont Fansipan:

Selon des experts, le parc national Hoang Lien s’enorgueillit de trois « records » au Vietnam : «le plus haut sommet», «le col le plus grandiose» et «le plus grand trésor forestier du Vietnam». La conquête du sommet de Fansipan, le plus haut sommet (3.143 m d’altitude) de la cordillère de Hoang Lien mais aussi de toute l’Indochine, est une vraie aventure, très intéressante pour ceux qui veulent découvrir une autre facette du Vietnam.

La forêt de Hoang Lien se couvre toute l’année d’une bande de soie multicolore de fleurs de rhododendrons de différentes espèces, dont chacune en floraison pendant quelques semaines.

En prenant de l’altitude, la végétation change. Le Parc national de Hoang Lien compte près de 3.000 espèces, soit 20% de la flore nationale, dont 337 (soit 44%) figurant dans la liste du livre Rouge du Vietnam et 16 dans le livre Rouge du monde. Elles ont des usages variés : bois, arbres d’agrément, matières pharmaceutiques, extraction d’huile et d’essence… On compte dans la réserve nationale de Hoang Lien 832 espèces animales : mammifères, oiseaux, reptiles, insectes… Pour sa biodiversité, elle fut reconnue Parc de patrimoine de l’ASEAN.

Les fleurs de pêcher rouge vif dans Le parc national Hoang Lien et le mont Fansipan:

5, Muong Khuong et Bat Xat à Lao Cai:

Dans la province de Lào Cai (Nord du Vietnam), outre Sa Pa et Bac Hà, deux sites très connus par les touristes étrangers, les voyagistes locales jouent la diversification en se tournant vers les potentiels inexploités des deux districts de Bat Xat et Muong Khuong, lesquels proposent des paysages montagneux pittoresques alliés à des traits culturels originaux.

A 950m d’altitude, Muong Khuong se situe près de la frontière Chinoise. A environ une heure de moto ou en voiture sur la route de Lào Cai, on arrive aux villages en découvrant de beaux paysages sauvages. Vous pouvez participer aux marchés montagnards dans ce district le samedi ou dimanche pour découvrir ses cultures traditionnelles et gouter les produits régionaux des peuples comme: la soupe de cheval, le poulet noir grillé et les produits agricoles tels que les pâtes, l’alcool de riz, de mais, de manioc…

Le district de Bat Xat se trouve au niveau de la ligne touristique du Sud-Ouest de la ville de Lào Cai. Au départ de cette dernière, les touristes pourront effectuer une boucle de 150 km et faire escale à la cascade Bac dans le village Khoang (Sa Pa), traverser la forêt primaire Y Ty et enfin s’arrêter à la porte frontalière internationale de Lào Cai. Le tout en découvrant le trésor culturel des ethnies minoritaires qui peuplent les lieux (Giay, Dao, Mông, Hà Nhi).

Muong Khuong et Bat Xat sont en effet des destinations idéales pour les touristes qui aiment la nature et la découverte.

6, Buon Ma Thuot:

Buon Ma Thuot est situé profondément dans les montagnes du centre Vietnam, environ 360 km de Saigon. Buon Ma Thuot, de loin, est relativement hors des sentiers battus. Il offre aux voyageurs la beauté de la nature fraîche caractérisée par un climat tempéré, de cascades, rivières, lacs et parcs nationaux.

Vous pouvez faire un trekking à travers les villages ethniques, qui sont entourés par des moyens pacifiques et la nature douce. Vous pouvez également visiter Ban Don Village où les éléphants sauvages sont domestiqués et toujours profiter d’une aventure avec un tour d’éléphant à travers la forêt verte. Buon Ma Thuot est aussi l’endroit où vous pouvez trouver le meilleur café du Vietnam.

7, Con Dao:

Côn Đảo est un archipel de 16 îles, situé au sud-est du Viêt Nam, dans la province de Bà Rịa-Vũng Tàu. Con Dao est peu peuplé (5000 habitants environ) et encore peu fréquenté par les touristes. Si vous êtes intéressés à la découverte de la nature, la plongée, les marches dans le parc naturel, les ballades sur de longues plages désertes, cet endroit va vous plaire. Il y a très peu de circulation sur les belles routes de l’île, vous pourrez rouler en moto ou en bicyclette sans aucun danger (contrairement à d’autres endroits du pays!). La nature est aussi luxuriante que Phu Quoc, une des plus belles iles du Vietnam. L’eau est belle, claire, bleutée et s’y prête bien à la plongée sous-marine et avec un peu de chances, vous pouvez rencontrer des tortues de mer, des dauphins ou des dugongs.

8, L’ile de Coto:

Appartenant au district insulaire de Co To,  à 100 km de la ville d’Ha Long, la mer de Co To est la plus grande pêcherie de la province de Quang Ninh. Elle est source d’une grande production maritime, en particulier les perles. L’île de Cô Tô possède d’immenses forêts de casuarinas et de pins, ainsi que de nombreuses plages aux sables fins qui s’étendent à l’infini. En 1961, le président Ho Chi Minh a visité cette île.  Devant le souhait des habitants, il a accepté que sa statue soit érigée sur l’île. Ce fût l’unique statue érigée de son vivant. En 1995, la statue de Ho Chi Minh a été reconstruite et mesure près de 9 mètres  de hauteur. C’est la statue de Ho Chi Minh la plus grande et belle du Nord-Est du Vietnam. De plus, on trouve sur l’île de Co To un lieu d’exposition consacré à Ho Chi Minh et un ensemble des vestiges rappelant sa visite en 1961 tels que le champs de patates douces, les salines…

Ce qui impressionne les plus les visiteurs qui débarque à l’île de Cô Tô, ce sont ses belles plages sauvages. Cô Tô est une région qui offre de belles perspectives pour le développement du tourisme avec une nature encore préservée, des locaux charmants et de splendides plages s’étendant à perte de vue.

L’ile de Cham (Cu Lao Cham)

9, L’ile de Cham (Cu Lao Cham):

A proximité de Hoi An (18 km au large de la cité antique), l’île de Cham (Cu Lao Cham) est un site à la fois côtier, îlien et marin.

L’île de Cham a beaucoup d’atouts pour devenir un site touristique de choix. Constituée en fait de huit ensembles d’îlots, l’île de Cham possède de jolis villages de pêcheurs, d’agréables plages à l’état vierge avec, sous l’eau limpide, une grande richesse d’espèces marines dont des récifs coralliens parmi les plus beaux du centre du pays. Elle est particulièrement dotée d’un réseau de grottes qui abritent des colonies de salanganes (sorte d’hirondelles) dont les nids constituent des mets recherchés. Le lieu a deux autres spécialités également culinaires : les fameux coquillages de vu nang et vu xao.

Fait exceptionnel, la faune, la flore et les milieux naturels ont été peu touchés par l’homme. Fort de ses avantages naturels en termes de biodiversité, l’île de Cu Lao Cham est bien placé pour l’écotourisme et le développement durable. Justification indéniable pour l’inscription récente du site au Réseau mondial de réserves de biosphère de l’UNESCO

10, Ile de Quan Lan:

Quelque part dans le district insulaire de Vân Dôn, province de Quang Ninh (Nord), se trouve l’île de Quan Lan. De merveilleuses plages y attendent un touriste avide de paysages encore vierges et d’un accueil authentique.

D’après la légende, c’est le roi Ly Nhân Tông (auquel un temple est dédié sur l’île) qui le premier découvrit Quan Lan. Aujourd’hui, il y reste quelques traces d’histoire, comme ces vestiges des batailles menées par Trân Khanh Du, un des meilleurs généraux de la dynastie des Trân, contre les envahisseurs mongols ou bien encore celles dirigées par Pham Ngu Lao, le talentueux bras droit du héros national Trân Hung Dao.
Depuis Hanoi, trois heures seulement suffisent pour se retrouver dans ces paysages qui semblent à première vue déserts.

Ensuite, un bateau vous transportera à travers les eaux couleur jade de celle qui est considérée comme la huitième merveille du monde, en tout cinq heures de promenade dans la baie de Ha Long, avant de rejoindre l’île de Quan Lan.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Trackback from your site.

Jonque de croisière Cat Ba & Halong

Croisière & séjour balnéaire sur l'île Cat Ba - baie d'Halong en Jonque privée Croisiere en baie Lan Ha, Cat Ba et Halong hord de sentier battus.

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.