Posts Tagged ‘guide francophone au vietnam’

Cau Cau baie d’HaLong de Nghê An

Cau Cau baie d’HaLong de Nghê An

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Évenements- nouvelles

Cau Cau baie d’HaLong de Nghê An: Avec ses dizaines de collines de théiers émergeant des eaux; Cau Cau est en train de devenir une nouvelle destination touristique de la province de Nghê An (Centre). Découverte d’un lieu méconnu riche en potentialités.

Balade au fil de l’eau au pied des collines de théiers.

La commune de Thanh An dénombre 35 îles à théiers, chacune de plus d’un hectare. Depuis un an, de plus en plus de voyageurs viennent découvrir ce lieu enchanteur. Mais les services pour les accueillir manquent cruellement. Conscients de ce besoin, plusieurs investisseurs sont sur la brèche. C’est le cas de Nguyên Hai Tho, de la ville de Vinh (Nghê An). «Câu Cau est pittoresque. J’ai décidé d’y investir dans un complexe d’écotourisme qui proposera hébergement et services de restauration». Quelques foyers locaux aux moyens plus modestes ont déjà investi dans des canots à moteur et ouvert de petites auberges sans prétention.

Situées dans la commune de Thanh An, district de Thanh Chuong, province de Nghê An; les îles de Câu Cau abritent de magnifiques collines de théiers. Du barrage hydraulique de Câu Cau, la traversée en barque ne prend que 10 minutes.

D’après Nguyên Thai An; chef du Bureau de la culture et de l’information de Thanh Chuong; ce district a proposé au Service provincial de la culture, des sports et du tourisme de Nghê An d’intégrer Câu Cau au projet de développement touristique de la région occidentale de la province; Ce district, en coopération avec la Compagnie générale de construction des ouvrages de communication 4 (Cienco 4); planche sur un projet d’appel à l’investissement. L’aménagement devra assurer la sécurité des touristes et préserver la beauté du site;Avec le Festival du tournesol du district de Nghia Dàn, Câu Cau est en train de devenir une nouvelle destination touristique de la province de Nghê An.

Si vous voullez visiter Vietnam, veuillez consulter ce lien

Le barrage hydraulique de Câu Cau assure l’alimentation en eau de plus de 700 ha de rizières du district de Thanh Chuong; La culture des théiers est apparue après la création du barrage qui a créé un réservoir d’environ 83 ha ponctué d’îlots; Certains surnomment même cet ensemble la «Ha Long de Nghê An».

Un projet de complexe écotouristique 4 étoiles

Le complexe de Câu Cau permettra d’attirer des voyageurs dans une partie de la province de Nghê An peu fréquentée par les touristes et de créer de nombreux empois locaux; Il leur offrira une véritable immersion dans la nature, loin du tourisme de masse et de grands hôtels où la tranquillité n’est pas toujours au rendez-vous; Un lieu exceptionnel pour se reposer, pratiquer des activités et sports de plein air; ainsi que rencontrer les habitants des petits villages voisins.

Cau Cau baie d’HaLong de Nghê An

Cau Cau baie d’HaLong de Nghê An

Situé près de la route Hô Chi Minh, Câu Cau a tous les atouts pour devenir un lieu touristique phare de la province de Nghê An; Assurément un endroit qu’il faut découvrir!

Selon le secrétaire du Comité du Parti de Thanh Chuong, le Comité populaire provincial de Nghê An a autorisé ce district à élaborer le projet «Complexe touristique de Câu Cau».

Le complexe comprendra cinq zones : accueil, villégiature, divertissement, villages de métiers, et monastère zen.

Source CVN: Cau Cau baie d’HaLong de Nghê An

Chez l’habitant à Ba Be Bac Kan

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Évenements- nouvelles

Situé dans la province de Bac Kan, comparé à la baie d’Along mais en montagne et classé parmi les 20 plus beaux du monde. Souvent sous les nuages, le lac Ba Be se faufile entre plusieurs petites montagnes recouvertes d’une végétation luxuriante, comme autant d’îlots qui se succéderaient à l’horizon. Cette contrée sauvage et fantastique donne aux touristes l’impression d’avoir été transportés au paradis.

Ba Be Bac Kan

Après environ 3h et demie de route vers le nord de Hanoi, semé de parcours sinueux et descendants, la fatigue des voyageurs disparaît quand apparaît devant leurs yeux un lac bleu aux eaux limpides, dans lesquelles se mirent la montagne, le ciel et les nuages avec, ici et là, quelques barques qui glissent paisiblement. Les visiteurs se laissent alors fondre dans la tranquillité totale de cette vision divine d’un lavis extraordinaire.

La forêt verge du parc national Ba Be s’étend sur une superficie de 23.340 ha. On y a répertorié 620 espèces d’arbres et 422 espèces animales, dont 55 inscrites dans le Livre Rouge vietnamien. Le Lac Ba Be se situe à 178 m d’altitude et encadré des chaînes montagneuses Ngân Son et Sông Gâm, ayant une surperficie de 500 ha et de 20 à 30 m de profondeur. Il est entouré de montagnes calcaires, hautes de plus de 1.000 mètres. On y trouve des grottes, sources souterraines, cascades, îlots, digue…

Lac Ba Be Bac Kan

Ba Bê attire les visiteurs, non seulement par sa beauté exceptionnelle, mais aussi par le sourire, la gentillesse et l’hospitalité des habitants. Les ethnies principales ici sont des Tays, Daos, H’mong qui habitent dans des maisons sur pilotis et exercent le métier de l’agriculture en rizières inondée, l’élevage de bétails et la pêche. Ces ethnies vivent encore avec toute leur simplicité et avec leur traditions ancêstrales. À l’arrivée du printemps, la fête Lông Tông est organisée les 10e et 11e jours du 1er mois lunaire aux bords du lac, avec de nombreux jeux traditionnels comme course des bateaux, danse au khèn (flûte), combat de bœufs, lutte libre, et les activités culturelles des ethnies Tày, Dao, M’nông, Nùng et Kinh. À Ba be, on ne trouve pas d’hôtels de bons conforts, quelques auberges se trouvent  loin du lac. Pour pouvoir profiter pleinnement de beauté de Ba Be, on vous conseille de séjourner une nuit chez l’habitant, vous serez dans une maison sur pilotis en bois très sympa au bord du lac.

Parc Ba Be

Ici les gens vous acceuilleront chaleureusement chez eux comme étant de la famille, vous font goûter aux plats typiques vietnamiens dans un repas convivial. Le soir,  tout le monde est dans les deux grandes pièces de la maison, chacun pour son matelas, moustiquaire, draps propre et des ventilateurs. Le couchage est simple et vous ressentirez toujours comme votre famille.

Circuit Voyage au Vietnam en 15 jours

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Évenements- nouvelles

Circuit Voyage au Vietnam en 15 jours: Hanoi – Ba Be – Cao Bang – Ban Gioc – Ha Giang – Dong Van – Meo Vac – Panhou – Bac Ha – Sapa – Vu Linh – Hanoi – Hoa Lu – Ha Long – Hanoi – voyage de retour.

Jour 1 : Hanoi arrivée (D)

Arrivée à l’aéroport de Noi Bai par votre vol. Accueil par le guide local francophone et transfert à l’hôtel pour se reposer et se détendre. Dîner de bienvenue dans un restaurant local et nuit à l’hôtel.

Jour 2 : Hanoi – Thai Nguyen – Ba Be (B.L.D)

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ le matin de Hanoi pour Ba Be en passant par les collines verdoyantes de théiers et de superbes palmiers à éventail (arbres du voyageur). Arrêts en route pour visiter des villages Tay, San Chi et des Cao Lan. Déjeuner dans un restaurant local. Continuation pour Ba Be. Arrivée à Ba Be, installation dans la grande maison traditionnelle sur pilotis pour une tasse de thé vert de bienvenue. Puis, visite de la grotte Hua Ma, la plus belle et plus grande grotte de la région, balade autour du village pour découvrir la vie quotidienne des Tays. Dîner et nuit chez l’habitant des Tays.

Jour 3 : Ba Be – croisière – Cao Bang (B.L.D)

Petit déjeuner chez l’habitant. Puis, vous commencez une croisière pour la journée afin de découvrir tous les recoins les plus beaux et plus calmes que cache le lac Ba Be, le plus beau lac d’eau douce du Vietnam, vous remontez le cours de la rivière Nang jusqu’à la Grotte Puong creusée dans la falaise calcaire, vous passez aux cascades de Dau Dang. Déjeuner chez Ong Pirate. Retour chez l’habitant pour dire au revoir et départ pour Cao Bang en passant par les paysages grandioses, les forêts et les villages ethniques et arrivée à Cao Bang en fin de la journée. Découverte de son marché central. Dîner dans un restaurant local et nuit à Cao Bang.

Jour 4 : Cao Bang – Ban Gioc – Grotte Nguom Ngao (B.L.D)

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ pour Trung Khanh, ville frontalière avec la Chine en passant par des paysages grandioses, les rochers calcaires en forme de pain de sucre, les villages des Tays et de Nungs jusqu’aux pittoresques chutes Ban Gioc (30 mètres de haut) sur le fleuve Quy Xuan qui comptent parmi les plus belles chutes du Vietnam, vous pouvez marcher et vous baigner. Déjeuner localement à côté des chutes. Retour à Cao Bang en passant par la grotte Nguom Ngao, c’est la plus belle grotte de la région. Dîner dans un restaurant local et nuit à Cao Bang.

Jour 5 : Cao Bang – Bac Me – Bao Lac – Ha Giang (B.L.D)

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ pour Ha Giang en passant par de beaux paysages, visite des marchés locaux colorés de multiples ethnies minoritaires en route (si c’est le jour car ces marchés se tiennent tous les 5 jours). Arrêt en cours de route pour admirer des montagnes karstiques et de belles vallées ainsi que pour des rencontres avec de multiples ethnies minoritaires. Ce trajet vous donnera plein de magnifiques photos. Arrivée à Ha Giang en fin d’après-midi. Notre guide obtiendrez l’autorisation chez la préfecture de la police pour l’autorisation de la visite de cette belle région frontalière de la Chine. Dîner et nuit à Ha Giang.

Jour 6 : Ha Giang – Quan Ba – Yen Minh – Dong Van (B.L.D)

Petit déjeuner localement dans un resto local. Départ pour Dong Van (l’unique plateau de Pierre du Vietnam) via Quan Ba, Yen Minh, vous vous arrêtez en cours du trajet pour visiter la Porte Céleste, les Monts de la fée et les paysages fabuleux…. Déjeuner dans un restaurant local. Continuation pour Meo Vac en passant par le plateau de pierre, c’est la plus belle région du Vietnam. Vous continuez la visite du Palais Royal du roi Hmông Vuong Chi Sinh, un site historique très connu datant de l’époque coloniale. Dîner dans un restaurant local et nuit à Dong Van.

Jour 7 : Dong Van – Ma Phi Leng – Meo Vac – Ha Giang (B.L.D)

Petit déjeuner à l’hôtel. Visite du marché colonial français juste à côté et des vieilles maisons qui ont plus de 400 ans, vous continuez pour Meo Vac en traversant le Mont Ma phi Leng à l’altitude de plus de 2000 mètres. Déjeuner dans un restaurant local. Départ ensuite pour Panhou resort. Arrivée à chez le Panhou village dans l’après-midi. Installation à l’hôtel pour vous reposer un peu et vous continuez par une belle promenade dans les villages aux alentours de l’hôtel, le pays des Hmôngs bariolés, des Tays… pour découvrir leur culture, leur vie quotidienne et leur technique à l’ambic. Dîner et nuit chez Panhou.

Jour 8 : Panhou – Bac Ha (B.L.D)

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ pour Bac Ha en passant par la plus belle et la plus aventurière route du Nord- Est du Vietnam avec et différentes ethnies minoritaires : les Nungs, les Tays, les Hmôngs fleuris…, vous vous arrêtez pour les belles photos…. Déjeuner dans un restaurant local. Continuation pour Bac Ha, installation à l’hôtel. Départ pour les randonnées pédestres dans les villages ethniques aux alentours de Sapa: pays des H’mongs fleuris, de Phu La, de Tays… Dîner dans un restaurant local et nuit à Bac Ha.

Jour 9 : Bac Ha – Marché typique Bac Ha – Sapa (B.L)

Petit déjeuner à l’hôtel. Vous partez tôt pour le marché typique Bac Ha aux couleurs éclatantes où les Hmông fleuris mènent la danse, c’est le plus beau et plus coloré marché de la région où les minorities s’endimanchent. Vous êtes les premiers loges, ce marché n’est pas non seulement le lieu pour les échanges commerciaux mais aussi le lieu de convergence pour les jeunes amoureux. Après le déjeuner, vous partez en direction de Sa Pa en passant une très belle route de montagne. Arrivée à Sapa en fin de journée. Découverte de la ville Sapa et de son marché central. Dîner libre et nuit à l’hôtel à Sapa.

Jour 10 : Sapa – Lao Chai – Ta Van – village Vu Linh (B.L.D)

Petit déjeuner à l’hôtel. La journée est consacrée à une belle randonnée pédestres dans la plus belle vallée de Sapa à travers les rizières en terrasse, les russeaux, les écoles et les villages ethniques. Vous parcourez ainsi les petits chemins de terre jusqu’aux villages Lao Chai et Ta Van. Retour à Sapa pour le déjeuner dans un restaurant local. L’après-midi, vous partez pour le village Vu Linh – Yen Bai, pays des Dzaos blans, vous passez par les paysages fabuleux, les villages ethniques. Plusieurs arrêts sont prévus pour les belles photos. Arrivée à Yen Bai, installation dans la grande maison sur pilotis pour le thé de bienvenue et pour rafraîchir. Dîner et nuit chez les Dzao blancs.

Jour 11 : Vu Linh – Randons pédestres – Hanoi (B.L)

Petit déjeuner chez l’habitant. Ce matin est consacré aux randonnées dans les villages ethniques aux alentours de Yen Bai : village Da Trang, pays des Cao Lan, village Trai Man, pays des Tays, pays des Tam Vong et Vu Linh, pays des Daos blancs pour découvrir leur vie quotidienne et pour les contacts humains authentiques avec eux. Déjeuner chez l’habitant. Puis, retour sur Hanoi en passant par les paysages grandioses, les villages ruraux et les étendues de rizières. Arrivée à Hanoi en fin de la journée. Dîner libre et nuit à Hanoi

Jour 12 : Hanoi – Hoa Lu baie d’Ha Long terrestre (B.L)

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ pour une belle journée d’excursion à Hoa Lu, l’un des sites les plus reputes du Vietnam pour ses vestiges et ses impressionnants pitons calcaires. On le surnomme la baie d’Ha Long terrestre, visite ensuite des deux Temples des Rois Dinh Tien Hoang et Le Dai Hanh datant du 10ème siècle. Déjeuner dans un restaurant local. Puis, une croisière en sampan vous fait découvrir les grottes de Tam Coc et de Bich Dong (Pagode de Jade). Dîner libre et nuit à Hoa Lu.

Jour 13 : Hoa Lu – Ha Long – Nuit à bord sur la jonque (B.L.D)

Petit déjeuner à l’hôtel. Départ ensuite pour la baie d’Ha Long en passant par les étendues de rizières. Vous arrivez à la baie d’Ha Long vers midi. Embarquement immédiat pour une croisière de 02 jours et 01 nuit sur la baie d’Ha Long à bord d’une très belle jonque en bois. Déjeuner à bord au menu d’excellents fruits de mer en croisière à travers des rochers karstiques et les villages floatants des pêcheurs. Puis, visite de la plus belle grotte d’Ha Long “grotte de la grande Surprise” et libre pour la baignade ou la chasse des photos ainsi que la contemplation du coucher du soleil. Dîner à bord avec le menu d’excellents fruits de mer frais et nuit à bord de la jonque.

Jour 14 : Ha Long – Hanoi (B.L)

Nous vous conseillons un réveil aux aurores pour profiter pleinement advantage de la baie d’Ha Long: un bain matinal, taiching, le lever du soleil, petit déjeuner à bord. Continuation de la belle croisière aux recoins plus beaux et plus calme cache la baie d’Ha Long. Déjeuner à bord et retour à l’embarcadère. Route pour Hanoi en empruntant la nouvelle route qui traverse les grandes étendues de riz du delta du Fleuve Rouge. On s’arrête au village de poterie pour participer aux étapes de la fabrication avec les artistes. Dîner libre et nuit à Hanoi

Jour 15 : Hanoi – voyage du départ (B)

Petit déjeuner à l’hôtel. Visite du mausolée de Ho Chi Minh (fermé tous les lundis et vendredis, du 05 Oct au 05 Dec), de la maison sur pilotis dans l’enceinte du palais présidentiel, de la pagode au pilier unique, du Temple de la Littérature: première université du Vietnam et de la Pagode de Tran Quoc et du Temple de Quan Thanh. Déjeuner au restaurant local. Après- midi, visite du Musée d’Ethnographie (fermé tous les lundis) et de la Cathédrale Josepth. Une balade en cyclo-pousse (1 heure) vous fait découvrir le côté colonial de la ville ainsi que son vieux quartier des métiers et les alentours du lac Hoan Kiem, visite de la pagode du Mont de Jade (Ngoc Son) au bord du lac Hoan Kiem. Transfert direct à l’aéroport pour le vol pour le voyage du départ.

Hanoi

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Hanoi ( Capitale de Hanoi)

Hanoi vietnam : Située dans le delta du Fleuve Rouge, la ville de Hanoi est actuellement en pleine transformation, à l’image de l’ensemble du pays. Terre ancienne, elle a été formée par les alluvions du Fleuve Rouge et de ses affluents.

Elle compte de nombreux monuments et vestiges culturels millénaires intimement liés à l’histoire du Vietnam et à ses légendes. La ville s’agrémente de plusieurs jolis lacs, de jardins de fleurs et d’alentours ombragés.

Se trouvant dans une zone de climat tropical, on distingue essentiellement deux saisons : l’hiver, de novembre à avril, est assez frais et l’air est sec ; février et mars sont marqués par de petite averse.
L’été, la saison chaude et humide, va du mois de mai au mois d’octobre.

La température annuelle est de 23ºC, avec une moyenne de 17ºC en hiver (minimum de 7ºC) et de 29ºC l’été (maximum de 38ºC).

 Hanoi

Vestiges historiques et culturels :

–           L’opéra de Hanoi :
Construit en 1911, l’opéra municipal de Hanoi s’inspire de l’architecture de l’opéra de Paris.
–           Le Mausolée de Ho Chi Minh :

Le mausolée en marbre gris fut construit avec des matériaux provenant de différentes régions du Vietnam. Son architecture évoque une maison commune traditionnelle ou encore une fleur de lotus. Lieu où repose aujourd’hui la dépouille de l’oncle Ho (Ho Chi Minh) dans un cercueil de verre, photo et téléphone interdit.
–           La vieille maison du n°87 et de la rue Ma May :

La maison, construite à la fin du XIXe siècle, a été habitée par plusieurs générations de commerçants. Restaurée en 1999, notamment grâce à un partenariat avec la mairie de Toulouse, elle permet aujourd’hui de sensibiliser la population et les visiteurs étrangers au patrimoine architectural de Hanoi.
–           La maison sur pilotis :

Derrière le palais présidentiel, se dégage une petite maison communale, autrefois habitée par Ho Chi Minh.
           La pagode Tran Quoc :

Elle se situe sur un îlot au bord du lac de l’Ouest. Elle est l’une des plus anciennes du Vietnam, on peut apprécier une statue du Bouddha, l’un des chefs-d’œuvre de la sculpture vietnamienne. Dans l’enceinte de la pagode, se trouve un luxuriant figuier sacré (arbre Bo De) provenant du pays du bouddhisme, l’Inde.
           La pagode des Parfums (Chua Huong) :

Ce site se situe à 60km de Hanoi. Pour s’y rendre, un sampan nous entraîne pour une promenade de 3km sur la rivière Yen Vy, où s’alternent de hautes montagnes et des forêts profondes émergeant de façon harmonieuse des rizières vertes et luxuriantes… Ceux qui ne veulent pas prendre le sampan peuvent traverser une forêt d’abricotiers pour y arriver. Il faudra ensuite grimper pour atteindre la pagode.
           La pagode Tay Phuong (pagode de l’Ouest) :

Elle a été construite au VIIIe siècle sur le mont Cau Lau. Il faut gravir plus de 200 marches en pierre poreuse. Elle est perchée sur la colline Phat Tich, faisant face au mont Long Dau. Elle abrite une centaine de grandes statues en bois laqué et doré, représentant la quintessence de l’art sculptural traditionnel. C’est un véritable musée de statues de Bouddha.
–           La pagode au pilier unique :

Cette pagode fut érigée en 1049. De petite taille, elle est cependant renommée pour son architecture typique, épousant la forme d’une fleur de lotus qui émerge de l’eau.
–           La pagode Chua Thay (pagode du maître)  (scènes du film INDOCHINE)

La pagode fut construite au XIIe siècle, se situe à 30km de Hanoi, dans un très joli village, il fut d’ailleurs choisi pour le tournage de quelques scènes du film INDOCHINE.
–           La pagode Mia :

Classée monument historique, elle a été construite pendant la dynastie des Trân (1225-1406) et conserve encore de nombreux objets anciens. Elle recèle en effet près d’une centaine de statues bouddhiques, y compris celle de Tantrayana, la plus belle d’entre toutes.
           La pagode Quan Su :

Elle a été construite au XVIIe siècle. Elle servait de siège à l’Association des bouddhistes du Nord. Depuis 1958, elle est occupée par l’Église bouddhique du Vietnam.
–           Le temple de la Littérature « première université du Vietnam » (Van Mieu) :

Il fut la première université du Vietnam. Construit en 1070 en l’honneur de Confucius, il a servi à former des milliers de mandarins en 900 ans d’histoire. De nos jours, on peut y voir les noms de mandarins sortis des rangs de l’école, gravés sur des stèles posées sur le dos de tortues géantes. Plusieurs statues de Confucius et de ses disciples ainsi que plusieurs vestiges architecturaux y sont conservées.
           Le temple de la Montagne de Jade (Ngoc Son) :

Le temple Ngoc Son fut érigé au XVIIIe siècle sur un îlot au centre du lac Hoan Kiem. D’abord appelé pagode Ngoc Son, il fut plus tard désigné sous le nom temple. Son accès se fait par un pont de bois laque rouge, construit en 1585. Le chemin qui mène au temple est gravé de phrases écrites sur le mur.
           Le temple Hai Ba Trung :

Également appelé temple Dông Nhân. Fondé en 1142 sous le règne du roi Ly Anh Tong. Le temple honore les deux sœurs vietnamiennes Trung Trac et Trung Nhi (les deux dames Trung : Hai Ba Trung) qui, au Ier siècle, ont incarné le premier mouvement de résistance contre les chinois.
           La Cathédrale de Hanoi :

Située près du lac Hoan Kiem. Elle est aussi appelée la Cathédrale Saint-Joseph. L’architecture ressemble à celle de la Cathédrale de Notre-Dame de Paris. Chaque année, nombreux sont les pratiquants, qui viennent y assister aux grandes messes, ou les curieux qui veulent tout simplement la visiter.
           Le musée d’ethnographie :
    

Il contient plus de 10.000 objets, 15.000 photos en noir et blanc et des centaines de bandes et cassettes vidéo qui illustrent tous les aspects de la vie, les activités, les coutumes et les habitudes des 54 groupes ethniques du Vietnam. Il possède également un très joli jardin avec des maisons typiques.
–           Le musée des Femmes :

Présentation de nombreux objets et documents illustrant le rôle des femmes au sein de la culture vietnamienne, mais également le rôle qu’elles ont joué dans l’histoire du pays.
–           Le musée d’Histoire :
Il contient de précieux artefacts datant des différentes périodes historiques. La première section porte sur la Préhistoire, du Paléolithique au Néolithique. La salle adjacente présente les anciennes civilisations Viets au temps des rois Hung, les fondateurs de la nation.
–           Le musée Ho Chi Minh :

Ce musée présent les documents, des archives, des articles et des images illustrant les événements importants qui ont eu lieu du vivant du Président Hô Chi Minh, mais également les grands événements mondiaux depuis la fin du XIXe siècle. Les appareils photo ainsi que les sacs doivent être déposés à l’accueil.
–           Le musée de la Révolution :

Ce musée présente les documents d’archives de la résistance vaillante du peuple vietnamien contre les Français, les Japonais et les Américains du XIVe siècle jusqu’en 1975.
–           Le musée de l’Aviation :

C’est un musée où sont exposés différents avions de guerre, des documents et des vidéos.
–           Le musée d’histoire militaire :
Le musée offre 30 salles présentant des objets et documents reliés à l’établissement et au développement des forces armées vietnamiennes.
–           Le musée des beaux-arts :
Exposition de 10 000 pièces, objets, reliques, antiquités, peintures, dessins et reproductions des peintres du Vietnam.
–           Le pont Long Bien :

L’une des cartes postales caractéristiques du paysage de Hanoi. Construit par les Français en 1902.
–           La tour du drapeau :

La tour du drapeau fut construite en 1812 .Un des rares monuments architecturaux de la ville ayant échappé à la destruction. La tour était utilisée par les militaires français comme poste d’observation et de liaison entre le poste de commandement et ceux des alentours.
–           La citadelle impériale de Hanoi ” citadelle de Thang Long” 🙁
patrimoine culturel mondial par l’UNESCO)
Capitale du Vietnam sous les Ly, Tran et dynasties Lê, elle abrite une grande partie de précieuses reliques culturelles et historiques. Elle a été reconnue comme site du patrimoine culturel mondial par l’UNESCOen Août 2010.
–           la prison de Hoa Lo :

Ce musée est installé dans une ancienne maison construite par les Français en 1896, qui a pu contenir jusqu’à 2 000 détenus dans les années 1930. Les collections exposées traitent de l’activité du centre carcéral jusqu’au milieu des années 1950 et pendant la guerre d’indépendance contre les Français. On peut y voir différents instruments de torture et la guillotine qui servait à décapiter les révolutionnaires vietnamiens. Sont également exposées des photos d’anciens détenus américains.
–           les autres sites :

L’hôtel le Sofitel-métropole (construit en 1901 par les Français). La collection familiale de Nghiem Xuan Tue (manoir d’un mandarin). Le manoir mandarinal de Tan Xa (situé à 30km de Hanoi)…

Paysages :

–           Le lac de Hoan Kiem (le lac de l’épée restituée) :
Situé au cœur de Hanoi, lieu préféré des amoureux en fin de soirée et le lieu pour pratiquer de la gymnastique très tôt le matin. En son centre, une petite pagode appelée “pagode de Jade” abrite une de ces tortues géantes protectrices du lac.
–           Le lac de l’Ouest :
C’est le plus grand du Vietnam, lieux de promenade romantique, possibilité de sa balader dessus grâce à un cygne à pédale. Plusieurs belles constructions dont le palais Thuy Hoa, le sanctuaire Ham Nguyên, le palais Tu Hoa, le palais Ngoc Dam et la pagode Kim Lien Ho furent érigées au bord du lac.
–           La montagne Tu Tram
 :
Située à 20km de Hanoi. Les paysages de Tu Tram est un don précieux de la nature. Surgissant au milieu des rizières fertiles et la chaîne de montagnes calcaires offre un tableau magnifique.

Tourisme culturel :

–           Le quartier colonial :
Quartier où se trouve différents bâtiments datant de l’époque coloniale française.
–           Le vieux quartier des 36 rues et le marché
 :
Construite à partir du XVe siècle, c’est un ensemble de rue, qui ont pris chacune une spécialité professionnelle (rue de la soie, rue de la chaussure, de la mercerie, du sucre, etc.).
–           La rue des stores :
Le vieux quartier de Hanoi, avec ses rues commerçantes et ses métiers traditionnels, ont toujours laissé une impression indélébile aux touristes, à l’image de la rue des stores, une petite rue de 150 m de long dans l’arrondissement de Hoan Kiêm.
–           La rue Phan Dinh Phung
 :
La rue Phan Dinh Phung abrite encore de nombreuses maisons à l’architecture française, construites au début 1931-1932.
–           Le grand marché Dong Xuan
 :
Á l’intérieur, il y a des tas de petite boutique de vêtement et de chinoiseries en tout genre. Quant aux commerçants des différentes corporations, ils se sont installés dans les rues adjacentes.
–           Spectacle au théâtre des marionnettes sur l’eau :

Situé dans un théâtre, le spectacle dure 1 heure, c’est un moyen d’expression très ancien, à l’origine joué dans les rizières inondées du delta du Fleuve Rouge.
–           La place de Ba Dinh
 :
C’est sur cette place que le Président Ho Chi Minh a proclamé l’indépendance du Vietnam, le 2 septembre 1945.
–           Dîner dans une maison coloniale
 :
École de cuisine pour les enfants défavorisés.
–           Découverte de la musique traditionnelle du Nord :

VILLAGES :

–           Le village Vong (spécialité régionale « COM ») :
Situé à 5km du centre de Hanoi. Les villageois utilisent encore la recette traditionnelle qui est le secret des cuisiniers de l’endroit. Les amateurs de COM n’en trouveront pas de pareil ailleurs.
–           
Le village ancien de Duong Lam :
Situé à 50km à l’Ouest du centre de Hanoi, le village ancien de Duong Lam a été classé vestige historique national, en raison du cachet exceptionnel de son architecture et de son ancienneté : la plus vieille maison du village a 400 ans. Á Duong Lam, il y a aussi la Pagode Mia, classée monument historique. Elle recèle en effet près d’une centaine de statues bouddhiques, y compris celle de Tantrayana, la plus belle d’entre toutes.
–           
Le vieux village de céramique de Bat Trang :

Situé à 21km de Hanoi, Le village de céramique de Bat Trang est renommé depuis longtemps pour l’originalité, la qualité et la beauté de ses céramiques. Les visiteurs peuvent aussi mettre la main à la pâte et réaliser eux-mêmes leurs pots.
–           
Le village de Mong Phu (vieilles maisons) :

Le village est situé à 45km de Hanoi, certaines maisons sont vieilles de 400 ans, elle se transmet de générations en générations.
–           
Le village de Le Mat (le village des serpents) :

Le village est situé à 6km de Hanoi. Ce lieu est célèbre depuis des générations pour ses élevages de serpents, servant à l’usage médical et pour sa chair.
–           
Le village de la soie de Van Phuc :

Le village est situé à 10km de Hanoi. La soie naturelle de Van Phuc, appelée soie de Ha Dong et renommée pour sa finesse, est un produit de haut de gamme très prisé.
–           
Le village de Phu Yen (encens) :

Outre l’élevage de poissons d’ornement, les habitants du village fabrique de l’encens.
–           
Le village de La Khe (jardin fruitiers) :

Les villageois y font pousser toutes sortes de plantes, des arbres fruitiers, des plantes ornementales et des fleurs. ils sont très beaux et créent un charmant environnement.

Information sur les villages artisanaux : 
Dû à un nombre important de villages artisanaux dans divers spécialisés, il nous est impossible de tous les énumérer. Si vous souhaitez voir un corps de métier particulier (broderie, tissage, chapeaux conique, laque, fleurs, élevage de vers à soie, bijoux, céramique, instruments, jouets, forge, bronze, potager, huîtres perlières, sculpture, peinture…) faites nous le savoir, afin de répondre aux mieux à vos attentes.

Excursion, balade :

–           Tour d’orientation de la ville :
Tour d’orientation de la ville permet d’avoir une vue globale des principaux sites, quartiers de la ville. Tout en restant dans l’autocar ou la voiture.
–           Balade en cyclo-pousse, à vélo :
Á travers le quartier colonial de la ville ainsi que son vieux quartier des métiers et les alentours du lac Hoan Kiem et la pagode Ngoc Son.
–           Promenade en sampan, en bateau…

Spécialités culinaires de la région :

–          Le COM (pousses de riz gluant) :
Le riz grillé, ou COM, est un plat très élaboré, enrouler dans des feuilles de lotus pour lui donner du goût. Ce mets se mange avec des bananes mûres et des sapotiers.
–          Le PHO :

Le Pho est un mets traditionnel Vietnamiens cuisiné depuis plus 100 ans et de plus de 17 façons différentes. Cette soupe est originaire de Hanoi. Elle est faite à base de bœuf ou d’autres viandes, consommée à toute heure du jour et de la nuit.
–          LE CHA CA :

C’est une création de la famille Doan de la rue Cha Ca à Hanoi. Le cha ca, ou hachis frit de poisson, est une tradition de plus 100 ans.
–          BANH CUON :
Le banh cuon est très populaire au petit déjeuner. Accompagné de viande maigre, de crevettes, de champignons, d’oignons, de sauce du poisson et de poivre. Tous les ingrédients sont frits et enroulés dans la feuille de riz. Une petite sauce aigre-douce lui donne encore plus de saveur.

Ninh Binh

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Ninh Binh

Située au Sud de la plaine du Nord Vietnam.

La province de Ninh Binh est favorisée par la nature, avec les rivières et des dizaines de rochers calcaires émergeant de la plaine.

Elle possède des sites historiques, culturels et de nombreux paysages merveilleux, où l’on tourna des bellesscènes du film INDOCHINE.

Le site le plus connu est surtout la splendide Baie d’Halong Terrestre.

Les produits principaux sont le riz, le thé, le café…

La fabrication des nattes, l’exploitation du charbon, du marbre et du granite.

La température annuelle moyenne est de 23ºC.

Groupes ethniques : Viet (Kinh), Muong, Thai, Tay..

 

ninh binh

 

Vestiges historiques et culturels :

·         La ville de Ninh Binh :
Située à 95km de Hanoi, la ville n’a pas d’intérêt, à part ces merveilleux paysages au alentours (les fameuses grottes de Tam Coc, etc.), et des endroits où l’on a tourné des scènes du film INDOCHINE.
·         L’ancienne capitale Hoa Lu :
Ancienne capitale du pays au Xe siècle. De nos jours, il ne reste que deux temples. Le plus grand est consacré au culte du roi Dinh Tien Hoang et l’autre, au roi Lê Dai Hanh. Ils sont si proches, (à 500 m l’un de l’autre) qu’on les appelle les temples Dinh-Lê.
·         La cathédrale de Phat Diem :

Construite vers la fin du XIXe siècle de styles vietnamien et européen. Elle comprend plusieurs ouvrages et se divise en deux secteurs : la cathédrale et le couvent.
·         Le temple du roi Le Dai Hanh :
 
Situé au village de Truong Yen Ha, à environ 500 m du temple du roi Dinh. Il est construit sur le même modèle, mais en plus petit. Il comprend également le palais Bai Duong, le pavillon de l’encens Thien Huong (en l’honneur des mandarins) et le sanctuaire principal, consacré au culte des rois.
·         Le temple de Thai Vi :
Il a été construit au XVIIème siècle en suivant la forme du caractère chinois « Nôi công ngoai quôc », devant un étang de jade. On peut apercevoir un clocher en bois de fer de 2 étages, couvert de 8 toitures superposées. Á l’intérieur se trouve une cloche qui a été fondue en 1689. Dans la Cour d’Honneur se dresse une grande porte à 5 entrées délimitées par 6 colonnes en marbre sculpté représentant les “quatre animaux sacrés” (Dragon, tortue, phénix et le tigre)
·         Le temple du roi Dinh :

Il fut construit au XVIIe siècle suivant la forme du caractère chinois “noi cong ngoai quoc”. Se cachant modestement sous les ombrages d’arbres centenaires, avec plusieurs jardins d’arbres fruitiers et de plantes ornementales, le temple du roi Dinh Tien Hoang est un ouvrage architectural original et splendide, avec de remarquable sculpture sur bois et sur pierre faites par des artistes vietnamiens du XVIIe et XIXe siècle.
·         La plus importante pagode du Viet Nam, Bai Dinh
 :
Située dans un domaine de 428ha, elle est un des nouveaux sites touristiques de Ninh Binh. Elle est composée de deux pagodes. On peut voir son couloir qui abrite 500 statues en pierre de 2 à 2,5 m de hauteur, toutes différentes les unes des autres, avant d’aller contempler le clocher de la pagode avec sa cloche de 36 tonnes. Ensuite, on peut voir une imposante statue de Bouddha en bronze d’un poids de 100 tonnes. Enfin, 3 statues du Bouddha en bronze représentant le passé, le présent et le futur, de 50 tonnes chacune.
·         La Pagode Bich Dong :
 
Elle est située sur le flanc de la montagne de Bich Dong. Il s’agit là de l’un des sites les plus connus de Ninh Binh qui est aussi surnommé (la deuxième grotte du Vietnam). Pagode, grotte et montagne se fonde harmonieusement au milieu de grands arbres séculaires.
·         La Pagode et la grotte Dinh Long
 : 
Situées sur le flanc de la montagne Dich Long, elle est constituée de 3 grottes. Composé de nombreuses stalactites et stalagmites magnifiques de formes et de couleurs très variées. Taillé par la nature, chaque paroi et plafond sont comparables à une œuvre d’art vivante.
·         Les autres sites : 
La pagode Thien Truong. La pagode de Keo. La tour Pho Minh…

Paysages :

·         La Baie d’Halong Terrestre (les grottes de Tam Coc) : (une merveille) 
L’un des sites les plus réputés du Vietnam pour ses vestiges et ses impressionnants pitons calcaires. Le seul moyen d’accès est sur une barque à fond plat, pour une croisière de 3 heures. En sortant de la grotte, les visiteurs pourront apprécier le calme et l’air pur des chaînes de montagne s’élevant au-dessus des rizières.Sérénité et beauté sont telles que personne ne peut rester indifférent à ce lieu.
·         Le site de Van Long
 : 
Est une terre pleine de mystères, un lieu splendide qui abrite en outre la réserve naturelle immergée la plus importante de la grande plaine du Nord du Vietnam. Il est l’habitat naturel d’une vaste faune et d’une flore diversifiée. Il comprend également 32 belles grottes. Van Long n’est donc pas seulement une grande réserve naturelle mais aussi un site de patrimoines historiques.
·         Le parc national Cuc Phuong :
Il abrite la grotte Dan Dan, la grotte de l’homme ancien, une source thermale à 38ºC, un parashoréa et un pancovier centenaires, hauts de 50m à 70m. On a dénombré 2 000 espèces de plantes et d’herbes, 50 sortes d’orchidées dont des espèces précieuses. On y trouve encore 262 espèces d’animaux vertébrés, d’oiseaux et de mammifères.
·         La grotte de la perle (pagode Bich Dong) :
Elle est située sur le flanc de la montagne de Bich Dong, au sein du village de Dam Khe. Il s’agit là de l’un des sites les plus connus de Ninh Binh qui est aussi surnommé (la deuxième grotte du Vietnam). Pagode, grotte et montagne se fondent harmonieusement au milieu de grands arbres séculaires.
·         La grotte des fées : 

Pour s’y rendre, on peut marcher ou prendre une barque. Elle est décorée par des piliers et des franges de stalactites scintillant de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Sous le jeu magique de la lumière, la grotte apparaît comme un superbe palais.
·         La grotte de la danse (Hang Mua) : 

Se trouve sous une montagne en forme de cloche. On peut s’y rendre à pied ou en bateau. Il y a de multiples services tels que l’escalade, écotourisme… On peut aussi découvrir des danses folkloriques etspectacles de marionnettes sur l’eau. Les visiteurs doivent monter 486 marches de pierre pour contempler et avoir un panoramique de ce site surnommé la « Baie de Halong terrestre ».
·         Le complexe de tourisme écologique de Trang An : (un paradis terrestre et aquatique) 
Comprend 5 sites principaux, l’ancienne capitale de Hoa Lu ; un secteur central ; le secteur des grottes ; un secteur de services touristiques et la pagode de Bai Dinh. En le traversant, on découvre une forêt paradisiaque de stalactites. L’ensemble des grottes se fondent dans une forêt primaire, on peut également observer une grande diversité en flore et en faune.
·         Thung Nang (Vallée du Soleil) :

Est un ensemble de vestiges historiques et de paysages pittoresques. Elle dispose de nombreuses ressources pour le tourisme culturel, l’écotourisme et les loisirs, à commencer par des voies d’escalade, toutes attrayantes pour ces visiteurs qui peuvent se distraire sous le charmant soleil qui justifie pleinement son nom. Pour s’y rendre, il faut se promener en bateau environ 3km. Cette vallée est sans aucun doute le lieu idéal pour les touristes du week-end et ceux qui aiment la nature.
·         Thung Chim (jardin d’oiseau) :

On peut s’y rendre en faisant une excursion en bateau, par une forêt immergée d’eau, pour découvrir la vie des animaux sauvages, fermes, jardins fruitiers… Un souvenir inoubliable, où vous pouvez déguster les spécialités locales dans des maisons sur pilotis.

Tourisme culturel :

·         Visite d’un élevage de serpent :
·         Le village flottant de Kenh Ga : 
Observer la vie dans le village flottant et observer la particularité des villageois, qui rame avec leurs pieds. Effectuer une promenade en barque sur la rivière Hoang Long (3 heures, dont 1 heure dans une grotte).
·         Le village de la broderie de Van Lam :
Le village de broderie de Van Lam a une longue histoire. Sous les mains habiles des artisanes locales, les morceaux de tissus et fils colorés sont transformés en œuvres originales.
·         Le Village de Van Long :
 
C’est un village encore peu connu du tourisme de masse, vous pouvez y accéder uniquement en barque.
·         Le village de la sculpture sur marbre de Ninh Van :
Le village se trouve au pied des montagnes, beaucoup de maisons sont construites avec des pierres. Cet héritage c’est transmis de père en fils, un large éventail d’objets d’art y est représenté tels que des ensembles de thé, cendriers, vases à fleurs, des œuvres architecturales. Leur œuvre la plus impressionnante qui distingue Ninh Van est la lampe de pierre, qui est très populaire pour une utilisation dans le jardin.
·         Le village de vannerie de Kim Son : 
Le jonc est la matière principale pour fabriquer des produits tels que des nattes, draps, corbeilles, boîtes, sacs, chapeaux… C’est un travail plein de créativité, de prudence et difficile. L’artisan doit avoir la main leste, souple et des yeux perçants.
·         Le village de la broderie de Ninh Hai :
Il est réputé dans tout le pays pour sa broderie. Les fils sveltes brodés par les mains habiles deviennent des œuvres d’art particulièrement originales, aux motifs souples, prenant des formes très variées : rideaux, nappes, serviettes, draps, mouchoirs, tableaux…
·         Visite d’un marché local :

Information sur les villages artisanaux : 
Dû à un nombre important de villages artisanaux dans divers spécialisés, il nous est impossible de tous les énumérer. Si vous souhaitez voir un corps de métier particulier (broderie, tissage, chapeaux conique, laque, fleurs, élevage de vers à soie, bijoux, céramique, instruments, jouets, forge, bronze, potager, huîtres perlières, sculpture, peinture…) faites nous le savoir, afin de répondre aux mieux à vos attentes.

Excursion, balade :

·         Balade en barque à fond plat:
Pour découvrir les grottes de Tam Coc et de Bich Dong, au milieu d’un splendide labyrinthe sculpté par le temps et l’érosion.
·         Une visite en barque sur la rivière 
Kenh Ga (canal du poulet) :
Considéré comme un paradis terrestre, au milieu d’un paysage sauvage avec ses pitons calcaires, grottes, digues en terre rouge, rizières et la vie quotidienne des locaux.
·         Balade à vélo, en barque, en barque à fon plat, en bateau, à pied…

 Spécialités culinaires de la région :

·         Le “ Com chay” :
C’est l’une des spécialités la plus célèbre de la région. Le Com chay est un riz cuit au fond de la casserole puis séché au soleil, avant d’être doré à l’huile. Composé des ingrédients tels que : de la viande de bœuf et du cœur de porc en tranche, des tomates, carottes, oignons, champignons. L’ensemble est sauté à la poêle avant d’être versé dans un bol du riz grillé.
·         le “Tai” de Hoa Lu :

C’est la région où se trouve la plus savoureuse viande de chèvres, car les bêtes sont élevées sur les rochers calcaires. L’animal est dépouillé, grillé, mariné et mangé avec de la sauce de soja et de la banane.
·         Le “Nem chua” :

C’est un plat assez surprenant de hachis de porc fermenté, très apprécié de tous même des étrangers…. Il se mange avec une feuille de goyave qui donne un petit goût amer. La viande est enveloppée dans des feuilles de banane qui lui donne une couleur bleutée et une forme de “nem”. Souvent, les visiteurs en ramènent à leurs familles et amis. On en trouve partout.
·         L’alcool de riz Kim Son “Lai Thanh” :

C’est un alcool à base de riz distillé. Certaines plantes médicinales y sont rajoutées, pour donner de la vitalité.
·         Le “Mam tep” :

Le plat typique consiste à mélanger de la poudre de riz grillé, torréfié et pilonné avec de la crevette. Le tout est versé dans une cruche à laquelle on ajoute un peu d’eau. Un mois plus tard, une excellente saumure de crevette se déguste, souvent avec de la viande sautée et accompagnée par une assiette de légumes. Le “man tep” a une couleur rouge et une odeur sucrée.

Halong

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Quang Ninh

Située au Nord-est du Vietnam, elle est limitée au Nord par la Chine et s’ouvre sur le golfe du Tonkin.

La forêt et la mer fournissent l’essentiel des ressources naturelles de la province, avec la houille, qui en parallèle s’est développé en art artisanal.

La ville de Halong a d’autres secteurs d’activités importants : le commerce, les activités portuaires, l’industrie du charbon, la pêche, les matériaux de construction et la transformation des produits aquatiques.

C’est une région où il y a beaucoup de sites dont certains sont classés Patrimoine Mondial de l’UNESCO, mais c’est également le berceau de la culture vietnamienne avec des vestiges archéologiques datant d’il y a 300 mille ans.

De nos jours, plusieurs ethnies différentes sont établies dans la province, avec chacune ses propres mœurs et ses coutumes.

La température moyenne annuelle est de 25°C.

Groupes ethniques : Viet (Kinh), Tay, Dao, San Chi, Cao Lan, San Diu, Hoa…

baie d'Halong

 

Vestiges historiques et culturels :  

·         La ville de Halong :
C’est le centre culturel, économique et politique de la province, située à 151km de Hanoi. La ville se compose de deux parties : la partie Est est une zone industrielle et la partie Ouest est un endroit touristique animé.La majorité de la population de Halong appartient au groupe Viêt (Kinh). La baie d’Halongun des paysages les plus célèbres au monde, avec ses milliers d’îles naturelles, a été reconnue Patrimoine Naturel Mondial par l’UNESCO. Les paysages de Halong sont poétiques, doublés d’attraits culturels (pagodes, temples, etc.), en font une destination touristique de premier plan.
·         Musée de Quang Ninh :
Il a été Fondée en 1960 et est doté d’une architecture moderne avec une superficie de 1 500 m2 et d’un espace d’exposition en plein air avec des jardins fleuris. On peut y voir : Halong dans ses débuts, les différentes Dynasties, les groupes ethniques, les périodes de guerres, l’histoire économique de la province, plus de 10 000 objets…
·         Le théâtre Hon Gai :
·         Les Vestiges archéologiques à Tan Mai :

·         Le temple Vung et la grotte Duc :
Il est situé près de la baie Tu Long, au pied de la montagne de Ban Co, à 45km au Nord-est de la ville de Halong. C’est un site unique et de haute importance historique et religieux. Composé de 5 grottes d’ont l’une d’elle n’est accessible que par un téléphérique. Vue panoramique sur la baie Tu Long.

Paysages :

·         La Baie de Halong : (spectacle à couper le souffle)
La Baie d’Along se situe dans le Nord-est du Vietnam. Reconnue Patrimoine Mondiale par l’UNESCO. Cela atteste la valeur inestimable et universellement de ce site. L’ensemble de ce paysage d’eau et de pierre donne un spectacle à couper le souffle. Une croisière sur la baie donne au visiteur la curieuse impression qu’il se tient devant un monde légendaire. La plupart des rochers dans la Baie d’Along sont calcaires, formés depuis plus de 500 millions d’années. Les rochers de schistes sont principalement éparpillés dans la région au Sud-est avec une hauteur moyenne de 50-200m et sont souvent couverts d’un riche tapis végétal. Sur les îles calcaires de la Baie, se trouve une grande variété de grottes.
·         La baie de Bai Tu Long : (scènes emblématique du film Indochine)
Elle est peu connu du grand public, d’une superficie de 100km, se prolongeant du Nord-ouest de la baie d’Halong jusqu’à la frontière chinoise. Elle s’est formée également depuis des milliers d’années. Elle est constituée de plusieurs îles et îlots, de forêts primitives, de mangroves submergées et de plages de sable finsauvage. Les communautés locales vivant dans certaines de ses îles, ont construit une civilisation séculairetout en vivant harmonieusement avec la nature. Elle est connue surtout pour l’une des scènes emblématique du film Indochine.
·         La Baie de Lan Ha :
Située au Sud-est de la baie d’Halong, elle fait partie de l’archipel de Cat Ba. Cette baie couvrant un total de quelques 400 îles et îlots. Des centaines de petites plages de sable blanc et jaune qui se dispersent partout dans la baie, où se trouvent également des villages de pisciculture. Les touristes y viennent pour trouver latranquillité des petites plages, se balader en barque ou kayak, ou nager dans l’eau sublime.
·         La caverne de surprise (Sung Sot) :
c’est la plus grande grotte de la baie d’Halong, elle est située au centre de la zone protégée par l’UNESCO, sur l’île de Bo Hon. Elle se trouve à proximité d’une grande concentration d’îles de pierres et de plusieurs sites d’intérêt, dont la plage Titov, les grottes de Bo Nâu, Luon et la grotte de Mê Cung. De l’embarcadère, il faudra gravir une cinquantaine de marches de pierre dressées verticalement et en descendre encore une dizaine pour atteindre l’entrée de la grotte. Á l’intérieur, il y a un chemin pavé sur 500 m de long qui vous conduit de l’entrée jusqu’à la sortie. Elle abrite des fresques de bataille en pierre. Au sommet de la grotte, un jardin avec son étang, ses plantes et ses oiseaux, apparaît.
·         La grotte de la Vierge et la grotte de l’Homme :

La grotte de la Vierge (Hang Trinh Nu) et la grotte de l’Homme (Hang Trong) sont situées l’une en face de l’autre à 15km au Sud de la plage Bai Chay, sur le groupe d’îles Bo Hon, dans la baie d’Halong. La grotte de la Vierge abrite tout un réseau de grottes : grotte des Surprises, grotte Luon, ainsi que le lac Dong Tien.  Les pêcheurs considèrent la grotte de la Vierge comme leur maison, alors que les jeunes amoureux viennent y échanger des promesses de fidélité.
·         La grotte du Palais Céleste : (Dong Thien Cung)

Elle est située à l’Ouest de la baie d’Halong, à 4km du quai des excursions touristiques. Elle est célèbre pour sa beauté. La grotte est un peu difficile d’accès et le chemin passe dans une forêt. Elle est de 130m de longueur. Elle plonge littéralement les visiteurs dans un monde féerique.
·         La grotte du Tunnel : (Dong Hang Hanh)

Elle est située à 9km à l’Ouest du chef-lieu de Cam Pha.  C’est la grotte la plus longue de la baie d’Halong. Avec ses 1 300m de longueur, elle traverse la montagne Quang Hanh jusqu’à la mer. On peut accéder à la grotte en canot. L’autel de pierre Ba Co (les trois femmes) est situé à l’entrée. La grotte Quang Hanh est d’une très grande beauté. Á travers un méandre de pierres, un petit bateau vous conduit à l’intérieur, éclairé par une torche, ce qui donne aux stalactites des couleurs magiques.
·         L’archipel de Van Don :

Situé au district de Van Don, 50km à l’Est de la ville de Halong, Elle se compose de plus de 600 îles et îlots. C’était le premier port commercial prospère du Vietnam au XIe-XIIIe siècle. De nos jours, l’abondance et la diversité des ressources marines sont immenses. Les eaux des îles regorgent de milliers d’espèces de poissons et la culture d’huîtres perlières y est pratiquée. Van Don est un véritable musée géologique en plein airun zoo et un jardin botanique.
·         L’archipel de Cat Ba : (parc national : classée réserve de la biosphère mondiale par l’UNESCO)
Situé à 25km au Sud-ouest de la baie d’Halong, elle est accessible à la fois de la baie d’Halong et de la ville de Haiphong. Elle couvre 367 îles et îlots dont l’île de Cat Ba. C’est un des archipels les plus grands du Vietnam.
L’ile de Cat Ba : 
Elle est la plus grande île de son archipel et de la baie d’Halong. Elle très animée par des centaines de jonques, de bateaux de pêche… L’activité commerciale, aquacole et touristique est très développée. Des centaines d’hôtels de luxe sont tournés vers la mer. La perle du golfe du Tonkin est unvrai paradis, le lieu préféré pour les amateurs de nature et de sport aquatique et terrestre, comme l’escalade (plages de sable fin, forets primitifs, sentiers sauvages…) 
Parc national de Cat Ba : 
Située à 15km du faubourg, le parc occupe la moitié de l’île. Ses grandes forêts primitives tropicales abritent un grand bon nombre de mammifères, d’oiseau et d’espèces animales et végétales de toutes sortes (végétation tropicale luxuriante, oiseaux et reptiles). Classée, en 1994, réserve de la biosphère mondiale par l’UNESCO. C’est l’endroit idéal pour effectuer des randonnées, dans un cadre de montagnes, de forets primitifs parmi de rares espèces d’animaux.
·         
Le site de Tra Co :

Il est situé à 8km du cœur du chef-lieu de Mong Cai, entre le Vietnam la Chine. C’est un endroit où il y a plusieurs sites pittoresques : les dunes de sable Mang et Sa Vi, le temple de Tra Co, la pagode Van Linh Khanh, la pagode Doi, l’église de Tra Co…
Le temple de Tra Co
 : construit en 1550, il repose sur des piliers de bois et de fer qui atteignent près de 5m de haut et 1,63m de circonférence. Ses toitures sont décorées des 4 animaux sacrés (dragon, licorne, tortue et phénix). C’est un ouvrage architectural imposant.
L’immense plage de Tra Co s’étend sur 17km, le sable y est très fin. Lorsque la marée monte, la plage est transformée en une gigantesque cuvette.
·         Le site de Yen Tu :
Il se trouve au village de Thuong Yen Cong, à 15km du cœur de chef-lieu de Uong Bi. Il est composé de pagodes, d’autels et de tours.  Situé dans l’immense chaîne de montagnes de Yen Tu, se trouve à 1 068m d’altitude la pagode Dong. La beauté de Yen Tu réside non seulement dans l’intérêt de ses monuments, mais également dans la magnificence de ses montagnes, de sa forêt et de ses fleurs.
·         Les îles et îlots de la Baie d’Halong : 

De nombreuses grottes se sont formées dans les îles de la baie d’Halong. On peut admirer différentes formes de stalactites et de stalagmites mis en valeur part des jeux de lumière qui crée une ambiance magique à ces lieux millénaires.
Des milliers d’îles, d’îlots et des rochers de différentes tailles forment un spectacle permanent de la baie. A première vue on est émerveillé par le mélange des couleurs provenant du contraste entre la végétation abondante et la couleur grisâtre de la roche. Les pains de sucres émergent onduleusement de l’eau sublime du golf Tonkin. Ils font, de la baie des dragons descendant, une beauté merveilleuse et unique au monde. Parmi près de 2000 îles et îlots et rochers, une petite partie d’entre eux est visité et fréquenté par les touristes.
·         L’île de Ngoc Vung : (un vrai petit paradis)
Elle se situe à 50km au large de Ha Long dans le district de Van Don, possède des paysages magnifiques qui attirent un grand nombre de visiteurs. Les gens des environs pratiquent toujours la plongée pour récupérer les perles des huîtres sauvages, bien que l’élevage d’huîtres perlières soit en plein développement. Pour visiter l’île, il faut prendre un bateau à Ha Long ; le trajet dure 5 heures. Sur l’île les visiteurs reçoivent des vélos. Possibilité de visiter un petit village de pêcheurs. Les visiteurs peuvent déguster des fruits de mer frais et délicieux capturés ou élevés par les locaux.
Les mollusques, les huîtres et les homards sont des spécialités de l’île. Une des attractions incontournables est le village de pêcheurs de Cong Do, pour s’y rendre, les visiteurs doivent se glisser dans un kayak de petite taille et pagayer.
·         L’île Quan Lan :
L’île réunit plusieurs éléments composant un site touristique idéal : mer, forêt, architecture, culture… dans une nature intacte. C’était le premier port commercial vietnamien établi au XI siècle. La maison communale de Quan Lan comporte des sculptures finement ciselées, elle est construite avec le bois du mân lai, un arbre qui n’existe que dans l’île rocheuse de Ba Mun. De larges plages de sable blanc et fin, excellente matière première pour l’industrie du verre. Découverte de la culture traditionnelle des pêcheurs en mer et d’assister aux activités sportives qui s’y déroulent. Ses deux magnifiques plages : Son Hao, et Vân Hai, longues respectivement de 3 et de 2 kilomètres, où l’on a pied sur une longue distance, avec vue sur des forêts de filaos.
·         L’île Tuan Chau :

Elle se trouve à 3km à l’Ouest de l’île des Bouts de bois, dans la baie d’Halong. D’une superficie de 300ha, c’est un centre touristique intéressant de la ville de Halong. L’île abrite une simple maison en bambou et en rotin construite par la population, pour servir de maison de repos au Président Hô Chi Minh. Cette maison est toujours précieusement entretenue par les habitants.
·         L’île du Savonnier (Bo Hon) :
Située à 14km de la côte d’ Halong, elle figure parmi les plus belles îles de la baie, grâce à sa splendeur et de sa taille qui en fait une des plus larges de la baie. On y trouve de hauts monts avec des falaises verticales ressemblant à de grands murs. Vous avez accès à un réseau de célèbres grottes de la baie : Grotte des surprises (Sung Sot), Grottes de la Vierge et de l’Homme (Trinh Nu et Trong), Grotte de Luon…  Sur cette île, on peut contempler une végétation diversifiée : figuiers, cycadales et orchidées. Elle est aussi habitée par des singes, des chamois et des chevreuils.
·         La plage Minh Chau :
Elle est composée d’un sable blanc et fin . Pour y accéder on doit prendre un ferry et le voyage prend quelques heures en passant par d’autres îles, en arrivant vous pouvez profiter de la natation ou des délicieux fruits de mer.
·         La montagne du Poème : (montagne Bai Tho)

Elle s’élève au centre-ville de Halong. C’est une montagne calcaire de 106m de haut.  En bateau, à environ 200m de la rive de la baie d’Halong, on peut apercevoir un poème gravé à même la falaise. On peut aussi grimper jusqu’au sommet pour avoir une vue panoramique sur la baie.
·         Le lac de Dong Tien pour l’ancrage :
·         La station balnéaire de Bai Chay
 :
Elle se trouve au long du rivage de la baie d’Halong. Entourée de collines de pins et une longue plage de sable fin. Après la baignade, les visiteurs peuvent y siroter des boissons rafraîchissantes tout en profitant de la brise venue de la mer.
·         Les autres sites :

La grotte des bouts de bois (Hang Dau Go). La grotte de la Porte du Ciel (Hang Thien Cung). La grotte des trois palais (Tam Cung). La grotte du Pélican (Hang Bo Nau). Le musée de Hon Gai (on peut y voir le 1er avion américain abattu par l’armée Nord-vietnamienne)…

Tourisme culturel :

·         Les villages artisanaux de sculpteur sur houille :
Cet art est devenu un métier d’artisanat traditionnel assez réputé. Avec l’œil et la main habiles de l’artisan, un insignifiant morceau de houille se transforme en œuvre d’art de grandes valeurs esthétiques et économiques. Les formes sont variées, allant du buffle jusqu’au cendrier. Les articles de houille artistique sont très appréciés par les clients vietnamiens et étrangers.
·         Les villages artisanaux de céramique du district de Dong Trieu : 

Les produits sont variés avec toutes sortes de pots, de vases, de bouteilles, de statuettes…
Dong Trieu est l’un des arrêts obligatoires pour les touristes locaux et étrangers qui viennent visiter le magnifique site de la baie d’Halong. Le district, situé à 60km de la ville de Ha Long, possède certains des pluscélèbres villages de céramique au Vietnam. Ils se sont spécialisés dans la production d’articles spécifiques que d’autres villages en céramique ne sont pas en mesure de fabriquer.
·         Les villages flottants de pêcheurs de (
Ba Hang, Cua Van, Vong Vieng et le Cap La) :
Ils sont situés à 20km de la ville de Halong, ils se trouvent dans une baie calme entourée par des montagnes. C’est un lieu idéal pour l’ancrage du bateau. Vous pourrez observer les maisons sur pilotis, les enfants aller à l’école en barque, les différentes types de pêches…
·         Les villages artisanaux d’élevage d’huîtres perlières : archipel de Van Don
Situé à 50km de la ville de Halong, Van Don possède quatre sortes de perles : Ma Thi, Vo Day, Canh Dai et Jamson, qui sont de haute valeur à l’exportation. Compte tenu de la surface de l’eau vaste, un climat et un environnement favorable, Van Don a des conditions avantageuses pour la culture des huîtres perlières.
·         Les villages artisanaux et de piscicultures :
·         Le marché nocturne de Bai Chay :
·         Le marché Uong Bi :
·         Le marché Mong Cai :

·         Visite de nombreuses grottes creusées par l’érosion.
·         Arrêt dans une fabrique de céramique entre Ha Long et Hanoi.
·         Arrêt dans une maison traditionnelle et d’un élevage local.

·         Dîner de fruits de mer :

Information sur les villages artisanaux : 
Dû à un nombre important de villages artisanaux dans divers spécialisés, il nous est impossible de tous les énumérer. Si vous souhaitez voir un corps de métier particulier (broderie, tissage, chapeaux conique, laque, fleurs, élevage de vers à soie, bijoux, céramique, instruments, jouets, forge, bronze, potager, huîtres perlières, sculpture, peinture…) faites nous le savoir, afin de répondre aux mieux à vos attentes.

Information sur les différents villages ethniques :
Chaque régions est peuplée par des groupes ethniques différents, y compris certaines ethnies minoritaires, possédant chacune leurs us, coutumes et artisanats traditionnels. Dû aux nombres importants de villages, il nous est impossible de tous les énumérer. Si vous souhaitez rencontrer une ethnie particulière, faites nous le savoir, afin de répondre aux mieux à vos attentes.

Excursion, balade :

·         Croisière sur la baie d’Halong :
24 heures sur la baie d’Halong à bord d’une très belle jonque traditionnelle en bois. Improbable paysage karstique envahit par l’eau, un vert émeraude continuellement présent et des villages de pêcheurs nichés dans les criques.
·         Randonnée, balade à pied, en bateau, en barque, en jonque, en kayak, à vélo…

Spécialités culinaires de la région :

·         Des fruits de mer :

Hai phong

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Ville de Hai Phong

Située près de la Mer d’Orient, à l’Est du golfe du Tonkin et à 108km de Hanoi.

Hai phong est l’une des plus importantes villes portuaires au Vietnam, à la fois un centre commercial, une ville industrielle et un carrefour de communication important.

Sur le plan touristique, elle possède d’intéressants monuments historiques et de stations balnéaires avec de belles plages.

Par ailleurs la ville est une étape gastronomique idéale pour déguster des spécialités de la mer.

Ils pratiquent l’agriculture, la sylviculture, l’aquaculture et la pêche.

La région est un important producteur de riz.

Les autres produits agricoles sont le maïs, le sucre et l’arachide.

L’industrie est un secteur clé à Haiphong.

Les principaux produits comprennent la sauce de poisson, bière, cigarettes, textiles, papier, tubes en plastique, ciment, fer, produits pharmaceutiques, etc.

Située dans une zone climatique tropicale, la température moyenne est de 23-24ºC.

Groupes ethniques : Viet (Kinh), Hoa, Tay, Nung…

Cat Ba

Vestiges historiques et culturels :                                

·         La ville de Haiphong : 
Fondé en 1888 par les Français, C’est la 3ème ville du pays.
·         La pagode du village Tra Phuong :
Située au Nord du village Tra Phuong, elle fut construite XIe siècle. Elle était initialement connue sous le nom de Ba Danh. Les vestiges les plus anciens de la pagode sont trois piliers habilement sculptés. Au XVIe siècle, la pagode Ba Danh a été reconstruit et rebaptisé Thien Phuc Tu. Lors de l’effondrement de la dynastie des Mac, elle fut détruite. Au début du XXe siècle, une femme offrit des dons pour la reconstruction de la pagode, telle qu’elle existe jusqu’à présent. On peut y voir des statues bouddhistes et avatars ainsi que celle du roi et de la reine sous la dynastie des Mac.
·         La pagode Du Hang :
Située à 2km du centre-ville de Haiphong, elle fut construite entre 980-1009 et restaurée à plusieurs fois. Elle renferme de précieuses statues de Bouddha, des urnes en bronze, des cloches, des gongs et des livres canoniques bouddhiques.
·         Le quartier commerçant :
·         Le musée d’Histoire :
Situé dans un ancien bâtiment colonial, il est composé de plusieurs salles : de la préhistoire, de la colonisation française, de la salle de la lutte de libération, de la salle ethnographie et d’une exposition sur l’histoire de la ville.
·         Le musée de la marine :
·         Le théâtre municipal :
Situé au centre-ville de Haiphong. C’est l’endroit où sont organisés les grands rassemblements et événements importants. Il a été érigé en 1904 par les Français avec des matériaux de construction importés de France.

Paysages :

·         L’île de Cat Ba : (parc national : classée réserve de la biosphère mondiale par l’UNESCO)
Situés à 48km du port de Haiphong, cet archipel comprend envions 366 îles et îlots, dont les principaux offrent un relief varié et des plages de sable fin. L’île de Cat Ba est habitée en grande majorité par des pêcheurs et des paysans. Dans le parc national de Cat Ba, on dénombre une flore variée et plusieurs espèces de mammifères, d’oiseaux, de reptiles, d’amphibiens et de batraciens. On peut le parcourir à pied en une journée.
·         La station balnéaire de Do Son :
Située à 22km de Haiphong, cette presqu’île est composée de plages, de collines et de forêts. Durant l’époque coloniale, elle était réservée aux officiers français et à l’élite vietnamienne. On peut y voir la villa de Bao Dai, un pagodon, l’hôtel Van Hoa, etc.
·         Le site de Trang Kenh :
Situé à environ 20km de Haiphong. C’est une région pittoresque de paysages naturels composés de collines, de montagnes en pains de sucre de formation karstique, de grottes et de rivières. L’un des sommets les plus connus est le mont U Bo, où l’on peut contempler un magnifique panorama. Á une époque récente, cet endroit a servi de base civile et militaire pour les forces révolutionnaires basées à Haiphong, lors de la résistance contre les Français.
·         La grotte de Quan Y :
Elle a servie d’hôpital au Vietcong pendant la guerre contre les Américains.
·         La grotte de Trung Trang :
·         La grotte de Thien Long :
·         Le sommet du Kim Giao :
Pour l’atteindre, vous devez effectuer une randonnée d’environ 45 mn. Une fois atteint son sommet, vous aurez une vue sur le parc de Cat Ba.

Tourisme culturel :

·         La maison communale de Hang Kenh :
Située au Sud du centre-ville de Haiphong, elle fut érigée en 1717 et agrandie en 1905. Elle est connue pour ses sculptures sur bois.

Excursion, balade :

·         Promenade en bateau, en barque à rames, en kayak… 
·         Randonnée d’une journée dans le parc national de Cat Ba, jusqu’au sommet du Kim Giao… 
·         Excursions dans la Baie d’Halong :
·         Promenade en barque dans la baie de Cat Ba…

Spécialités culinaires de la région :

·         Des spécialités de la mer,”bánh đa cua”, “bánh bèo”, “bún tôm”, “chè bưởi”…