Touristes étrangers à Hô Chi Minh Ville ou Saigon

Written by Jonque de croisière Cat Ba & Halong on . Posted in Évenements- nouvelles

Touristes étrangers à Hô Chi Minh Ville ou Saigon: Hô Chi Minh Ville a accueilli en cinq mois 1,85 million de touristes étrangers; une hausse de 5% en variation annuelle, dont 301.000 personnes pour le seul mois de mai (+3,7%).

Le chiffre d’affaires du tourisme en mai s’est établi à 7.810 milliards de dôngs; une hausse de 4% sur un an, portant à 39.670 milliards de dôngs celui en cinq mois.

Ce résultat est dû aux activités de promotion du tourisme dans le pays et à l’étranger comme le Festival gastronomique de Phuong Nam; le Festival de fruits du Nam Bô; la publication de livres sur le tourisme en vietnamien et leur version anglaise;la création d’un site web sur le tourisme, etc.

En juin, le Service municipal du tourisme continuera d’améliorer la qualité des produits touristiques et des services; de développer le tourisme fluvial, de monter des spectacles, d’améliorer les infrastructures touristiques et d’organiser des programmes de promotion du tourisme.

Selon le Département général des statistiques, en avril; 690.440 étrangers sont partis en voyage au Vietnam, une hausse de 11,7%. Le pays a ainsi accueilli près de 2,7 millions de touristes étrangers sur les quatre premiers mois de l’année.

Hô-Chi-Minh-Ville (en français avec des traits d’union ; en vietnamien Thành phố Hồ Chí Minh), nommée jusqu’en 1975 Saïgon ou antérieurement Prey Nokor (quand elle appartenait à l’empire khmer); est la plus grande ville du Viêt Nam et son poumon économique; devant la capitale Hanoï.

Hô Chi Minh Ville dont le statut correspond à celui d’une province vietnamienne; se divise en 19 arrondissements et 5 districts possédant une superficie de 2 090 km2 pour une population de 7 400 100 habitants (2005).

Elle se trouve sur les rives de la rivière Saïgon. Située à proximité du delta du Mékong; cette ville est la métropole du Sud du pays. Elle n’était à l’origine qu’un village de pêcheurs khmer; et devint à partir du xviie siècle une ville de peuplement vietnamien (et chinois) sous l’impulsion de la cour impériale des Nguyên à Hué. Pendant la colonisation française; elle fut d’abord la capitale de la Cochinchine; puis celle de l’Indochine française de 1887 à 1901. Après la partition du pays issue de la fin de la guerre d’Indochine; Saïgon devint la capitale de la République du Việt Nam (dès 1954).

Pendant la guerre du Viêt Nam; Saïgon était le siège du commandement américain ; son activité économique fut également dopée par la présence de centaines de milliers de soldats américains et son port était embouteillé par l’arrivée d’énormes importations de matériel. Sa prise par les communistes le 30 avril 1975 (chute de Saïgon); marqua la fin du conflit, et les vainqueurs débaptisèrent la ville au profit du nom de leur « leader » historique, Hồ Chí Minh, décédé plus de cinq ans auparavant.

Néanmoins, de nombreux Vietnamiens continuent de désigner l’ensemble de la ville sous le nom de « Saïgon », même si, officiellement; cette dénomination ne correspond plus qu’au seul centre de Hô-Chi-Minh-Ville.

Saïgon est une municipalité ayant le même niveau qu’une province du Vietnam. La ville a été divisée en 24 divisions administratives depuis décembre 2003.

Cinq de ces divisions (superficie : 1 601 km²) sont désignées comme rurales (huyen). Les districts ruraux sont Nhà Bè, Cân Gio, Hoc Mon, Cu Chi et Binh Chanh. Un district rural est composé de communes (Xa) et de cantons (Thi Tran).

Les 19 districts restants (superficie : 494 km²) sont désignés urbains ou suburbains (Quan). Cela comprend les districts numérotés de 1 à 12, ainsi que ceux de Go Vap, Tân Binh, Tan Phu, Bình Thạnh, Phú Nhuận, Thu Đức et Binh Tan. Chaque Quan est sous-divisée en quartiers (Phuong).

Depuis décembre 2006, la ville a 259 quartiers, 58 communes et 5 cantons.

Avant de devenir vietnamienne, Saïgon était le plus important port du Cambodge; sous le nom de Prey Kor. Occupé par des Annamites dès le xviie siècle, le site est alors baptisé Saïgon; puis entouré de murailles au xviiie siècle, avant d’être conquis par les Français en 1859. Saïgon sera alors connu pendant des années comme le « Paris de l’Extrême-Orient »; bénéficiant d’un urbanisme espacé à la française. La brochure Indo-Chine du Comité de tourisme colonial du Touring club de France note en 1910 :

« Saigon se présente sous l’aspect d’un immense parc auquel la magnificence des plantes et le coloris de fleurs gigantesques contribuent à donner à cette cité; sur les autres villes d’Extrême-Orient, la supériorité de l’élégance. On peut passer agréablement une semaine à Saigon. »

Aujourd’hui, Hô-Chi-Minh-Ville a perdu l’essentiel de son patrimoine colonial en dehors des monuments et totalement perdu son caractère de « parc urbain ». Sa réputation est celle d’une ville sur-active et bruyante; qui a abandonné la palme du charme colonial à des villes telles que Phnom Penh, Vientiane ou surtout la beaucoup plus petite Luang Prabang.

Parmi les monuments les plus connus de la ville, on compte :

Marche Ben Thanh à Saigon

Sur la rue Đồng Khởi (ex-rue Catinat)

La cathédrale Notre-Dame, en brique rouge importée de Toulouse; sur le modèle de la cathédrale Notre-Dame de Paris mais de dimensions inférieures.

Sur le côté la grande poste centrale dont la charpente métallique fut conçue par Gustave Eiffel figurent deux cartes coloniales préservées à l’entrée.

L’hôtel Continental; construit en 1880 par Pierre Cazeau, l’écrivain André Malraux et sa femme y résidèrent entre 1924 et 19254.

L’hôtel Majestic, construit en 1925 pour la compagnie Huibon Hoa (créé par des associés originaires de Chine) dans le style colonial français5.

L’opéra ou « théâtre municipal » construit sur le modèle du Petit Palais à Paris, en 1900.

Sur le boulevard Nguyễn Huệ (ex-boulevard Charner)

Le très bel hôtel de ville de Hô-Chi-Minh-Ville

Sur le boulevard Lê Duẩn (ex-boulevard Norodom)

le palais de la réunification (ex-palais présidentiel construit à l’emplacement du palais de Norodom).

Édifices religieux, à part la cathédrale Notre-Dame

Les nombreuses pagodes que compte la ville : la pagode de l’empereur de Jade, la pagode de Giac Làm, la pagode Vinh Nghiêm…

Le temple hindou de Mariamman rue Trương Định (ex-rue Lareynière)

Si vous voullez visiter Vietnam, veuillez consulter ce lien

La mosquée indienne rue Đông Du (ex-rue de l’Amiral-Dupré)

L’église de Cha Tàm dans le quartier chinois de Cholon dont l’intérieur est un mélange de néogothique et de chinois. Le Christ est salué par des gongs.

Le temple dédié à la déesse Thien Hau; protectrice des navigateurs, situé également à Cholon (rue Nguyen Trai) et construit dans le style chinois.

Lycée à Ho Chi Minh Ville: Le grand lycée de Hô-Chi-Minh-Ville a porté jadis le nom du grand lettré vietnamien Truong-Vinh-Ky.

Marchés à Ho Chi Minh Ville: Marché de Ben Thanh (le plus touristique de la ville mais non le plus grand)

Marché de Binh Tay dans le quartier chinois de Cholon (qui veut dire « grand marché » en vietnamien).

Musées à Ho Chi Minh Ville: Musée de la Révolution où une panoplie d’avions; hélicoptères et autres véhicules sont exposés dans les jardins.

Musée de Hô-Chi-Minh-Ville; situé dans les anciens locaux de la Compagnie des messageries maritimes, bâtiment en brique; et plus ancien vestige français. En effet, Saïgon a été la tête de ligne asiatique du transport maritime de passagers et de fret, entre Marseille et l’Extrême-Orient pendant la période coloniale.

Gratte-ciel: La tour financière Bitexco d’Hô-Chi-Minh-Ville, construite par l’agence AREP est depuis octobre 2010 le plus haut gratte-ciel du Viêt Nam.

RSS
Follow by Email
Facebook
Google+
https://jonquescatba.com/touristes-etrangers-a-ho-chi-minh-ville-ou-saigon">
Twitter

Tags: , , , , , , ,

Trackback from your site.

Jonque de croisière Cat Ba & Halong

Croisière & séjour balnéaire sur l'île Cat Ba - baie d'Halong en Jonque privée Croisiere en baie Lan Ha, Cat Ba et Halong hord de sentier battus.

Leave a comment